Vaucluse 31/08/2023
Partage

Vaucluse

La promesse d'un millésime d'exception à confirmer

Chez Rhonéa, les vendanges ont encore commencé tôt, autour du 10 août. Pour Guillaume Cauty, directeur du vignoble, il est cependant question d'une année de référence avec un millésime très prometteur, pour le moment.

Guillaume Cauty, directeur vignoble de la cave coopérative Rhonéa est con-fiant, mais ne veut pas "vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué".

© Crédit photo : Rhonéa

Si les vendanges ont commencé plus tard que l'année passée, le 10 août contre le 3 en 2022, le millésime reste précoce, "même si aujourd'hui nos millésimes sont de plus en plus souvent récoltés autour du 10 août", temporise Guillaume Cauty, directeur vignoble de la coopérative Rhonéa.

Dans les vignobles des Dentelles, les 400 vignerons ont donc petit à petit amorcé la période de récolte avec les muscats, les IGP rosés, les Vacqueyras blancs... "À l'heure actuelle, ce devrait être un des meilleurs millésimes connus. Nous n'avons pas eu de gel au printemps, et malgré un début d'été pluvieux, les vignerons ont réussi à se préserver des attaques cryptogamiques", explique-t-il. Si l'intensité du mildiou en a surpris plus d'un, il affirme que pour le vignoble de Rhonéa, cela n'a pas suffi à provoquer des pertes de récoltes significatives.

De l'eau bienvenue

Finalement, le printemps pluvieux a été salutaire et a permis aux vignes d'éprouver la sécheresse sans en pâtir autant que l'année précédente. "Le rendement et le poids des baies sont également au rendez-vous", ajoute Guillaume Cauty.

Après plusieurs millésimes compliqués, cette année est teintée d'une normalité rassurante : "Le moment des vendanges est la concrétisation du travail de toute une année, pour nous comme pour les vignerons. Après les accidents climatiques qu'ils ont vécus ces dernières années, ils devraient avoir de quoi vendre et voir leurs efforts récompensés".

Les pluies de ce week-end ont également été salutaires. "L'eau et la baisse des températures ont provoqué un regain d'activité pour les vignes qui étaient entrées dans un processus de blocage afin de limiter l'évapotranspiration. De plus, il est tombé 15 à 20 millimètres par endroit, tout doucement et suffisamment longtemps pour qu'elles s'avèrent bénéfiques", se satisfait le directeur vignoble.

Les températures devraient maintenant remonter, mais s'il reste impossible de commander la météo, au moins les vignerons l'espèrent-ils clémente pour la suite des vendanges.

Six semaines à plein régime

S'ils souhaitent un maintien des températures, c'est que la vigne en a besoin, mais qu'il en va de même pour les hommes. Évidemment, les vignerons s'adaptent en vendangeant le matin par exemple. "Avec les soucis de main-d'œuvre qu'il y a partout, nous nous devons de préserver ceux qui sont déjà là. Nous diminuons l'amplitude horaire, augmentons le nombre de pauses, fournissons évidemment de l'eau et de la nourriture. Les vendanges durent six semaines environ, alors oui, il arrive que certaines personnes partent car c'est trop dur, ou ne restent qu'une partie de la campagne car ils doivent reprendre leurs activités, comme les étudiants", développe-t-il. Des offres d'emplois sont donc toujours disponibles afin de permettre aux équipes de toujours être complètes.

Ce sont bientôt les Ventoux qui feront leur arrivée en cave. Blancs d'abord, puis rouges et le reste suivra. "Nous faisons très régulièrement des contrôles maturité pour toutes nos parcelles, vérifions l'acidité, l'azote, le polyphénol... Nous formons également nos techniciens à la dégustation de baies", détaille Guillaume Cauty. Si les outils d'aide à la décision viennent en support, il croit fondamentalement au pragmatisme des vignerons : "Oui on a des stations météo et on fait du piégeage, qui nous a d'ailleurs permis de montrer une faible pression du vers de la grappe cette année, mais dans la définition du terroir, les hommes restent la pièce maîtresse de la création du vin".

Avec une météo favorable, un très bon millésime tant en quantité qu'en qualité, devrait mobiliser les caves. "Pour le moment, il se présage une belle année, même si on le sait, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué", con- clut-il. 

Manon Lallemand •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

Vaucluse 04/01/2024

Syndicat général des Côtes du Rhône

Damien Gilles élu à la prés...

Le 21 décembre dernier, les membres du conseil d'administration du Syndicat des Côtes du Rhône ont élu leur nouveau président, Damien Gilles, pour un mandat de tr...
Vaucluse 23/01/2015

Sommellerie française : Fin...

Une centaine de sommeliers et partenaires s’était donné rendez-vous à Nîmes, lundi 12 janvier, pour la première synthèse des états généraux de la sommellerie. Ils...
PACA, Occitanie 29/11/2023

syndicalisme

La souffrance viticole s'ét...

La manifestation viticole, qui s'est déroulée à Narbonne samedi 25 novembre, fut un succès. De nombreux départements ont fait le déplacement pour porter d'une mêm...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

08/06/2023
https://t.co/It7mj1astX
https://t.co/It7mj1astX
07/06/2023
https://t.co/q3a0xh9oZW
https://t.co/q3a0xh9oZW
06/06/2023
[A LA #UNE 📰] - Les @Amandesprovence misent sur le collectif - 10 idées phares pour l'#installation - Nouveau guide pour les restrictions d'#eau - Passage de flambeau au syndicat porcin - Dossier #aléas climatiques - Ras-le-bordel des dépôts sauvages... #agriculture #vaucluse https://t.co/TbHL1T7CoX
https://t.co/TbHL1T7CoX

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...