Wine Day : des vins et un bel écrin

Publié le 08 novembre 2021

Outre le 'Wine day', les Jeunes agriculteurs de Vaucluse organisent tout au long de l'année des évènements pour faire découvrir la richesse du terroir vauclusien, comme le Trophée du savoir-faire vigneron vauclusien, Vin’Arôme ou encore la Nuit de Ba

Les trombes d’eau n’ont pas empêché le retour du 'Wine day', cette fois sur les terres castelpapales, au sein du prestigieux Château des fines Roches, ce samedi 30 octobre. Lors de cette 13e édition, l’opération communication et découverte des Jeunes agriculteurs du Vaucluse, par le biais de ce salon des vins désormais installé, a permis à une douzaine de jeunes vignerons de présenter et de faire déguster leur production.

"Nous pensons, chez JA, que la meilleure manière de promouvoir nos productions agricoles est tout simplement d’en parler. Voilà comment est né le 'Wine day', avec l'idée de faire se rencontrer des vignerons et des amateurs de vins, le tout dans un bel écrin, à savoir un restaurant gastronomique", explique, tout de go, Bruno Bouche, président de JA 84, en ouvrant la 13e édition du 'Wine day', samedi 30 octobre. Après le restaurant Christian Étienne, à Avignon, voici cette année Denis Duchêne, président de l’Hostellerie du Château des Fines Roches, à Châteauneuf-du-Pape : "Nous avons repris tout récemment ce lieu prestigieux qui comprend onze chambres et un restaurant, avec menu bistronomique à midi et gastronomique le soir", détaille-t-il.

Après avoir remercié son hôte, Bruno Bouche rappelle que l’enjeu majeur de JA, c’est d’assurer la transmission des exploitations : "Dans notre département, la situation est préoccupante : le nombre d'agriculteurs installés ne couvre pas les départs en retraite, puisque nous enregistrons deux installations pour trois départs". Et de poursuivre en soulignant encore les difficultés actuelles, nées des différents aléas climatiques et sanitaires qui se sont enchaînés ces derniers mois. "Le Vaucluse a subi plus de 87 millions d'euros de pertes en viticulture (...) Avec JA, nous voulons créer du lien, continuer d’avancer ensemble. Parce que, chez JA, l’esprit combatif est partout, et tout le temps !".

Attentif à ces mots d'alerte, le vice-président du Conseil départemental en charge de l'agriculture, Christian Mounier, souligne le soutien du Département, à cette structure, "formidable et merveilleuse courroie de transmission". De son côté, Sophie Vache, présidente de la FDSEA 84 et vice-présidente de la Chambre d'agriculture de Vaucluse, rappelle que "la grande famille de l'agriculture est là [pour vous soutenir]", quand la députée, Marie-France Lorho, relève pour sa part "la cohésion du monde agricole devant les épreuves que l’on n’attendait pas".

"Cela fait du bien de retrouver"

Pendant ce temps, la grande salle de réception de l'Hostellerie s’est remplie, et les amateurs sont partis à la découverte des vins, verre à la main. Au stand du domaine La Durbane de Caderousse, ce sont des Suisses allemands qui découvrent les côtes-du-rhône de Florence Giornal-Wesch : "Souvent, les amateurs étrangers font la route des grands crus septentrionaux, puis méridionaux, et quand ils viennent, ils ne demandent à déguster que les châteauneuf, pensant que les côtes-du-rhône ont moins de caractère. Après avoir tasté, écouté les explications, ils ont été séduits", traduit-elle.

Arnaud Roman, installé depuis 2015 au Domaine Roman, à Jonquières – avec des productions d'amandiers et de vignobles Plan de Dieu et Vacqueyras – manifeste son enthousiasme pour sa seconde participation au 'Wine day' : "Après deux ans, cela fait du bien de retrouver des amateurs de vins, de renouer avec les salons, de faire découvrir nos productions, d’échanger avec nos amis JA". Il y a un petit plus aussi : "Patricia Raffaelli, une amie chef à Jonquières, me concocte des menus en accord avec mes vins : elle a réalisé des fiches avec des recettes précises". Justement, trois fiches sont à disposition des visiteurs, avec la recette détaillée et l’analyse gustative des vins du Domaine Roman, bien entendu !

Au Wine day, sur les stands, les dialogues se conjuguent avec la dégustation : on s’écoute, on échange et on passa aux travaux pratiques, partout : Au château et aux vignobles du Mont Thabor de Bédarrides, au Cellier des Templiers de Richerenches, au Domaine du Chat Blanc de Pernes-les-Fontaines, au Domaine de la Côte de l’Ange de Châteauneuf-du-Pape, à la cave La Gaillarde de Valréas, au Château Gigognan de Châteauneuf-du-Pape, au domaine Julien Delhomme à Sarrians, au Domaine de Lapalud à Orange et au Château La Thébaïde à Sablet.

Inter Rhône est de la partie aussi et a dépêché deux sommeliers, pour une dégustation à l’aveugle de trois vins différents, dans des verres noirs. Cet atelier, guidé par les experts, sensibilise aux arômes pour découvrir la nature, rouge, rosé ou blanc, des vins cachés.

"Produire un bon vin ne suffit plus : l’avenir appartient aux viticulteurs réactifs et innovants. Nous menons une réflexion pour mieux valoriser nos vins. Nous initions de nombreuses actions en ce sens : le 'Wine day', le Trophée du savoir-faire vigneron vauclusien, Vin’Arôme et la Nuit de Bacchus… et bien d’autres encore…" Bref, encore de belles occasions de se retrouver pour mettre en avant les flacons vauclusiens !

Francis Pabst, CLP


OPA - Serv. publicsSyndicalismeJA wine day vin châteauneuf fines roches gastronomie flacon dégustation salon