Viticulture : Chrono Viti®, une offre emballante !

Publié le 25 mars 2019

Philippe Pellaton, président du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône, et Laurent Ferraris, de Chronopost, s’engagent « pour faire rayonner la viticulture rhodanienne en France et dans le monde ». (© S. Reboul)

Le Syndicat des vignerons des Côtes-du-Rhône et Chronopost ont signé une convention de partenariat, le 1er mars, à la Maison des vins en Avignon. L’offre Chrono Viti® est lancée. Objectif : simplifier la vie des vignerons !

« 2500 partenaires potentiels devraient bénéficier de cette offre ! » estime Philippe Pellaton, président du syndicat des vignerons des Côtes-du-Rhône, lors de la signature de la convention de partenariat, le 1er mars dernier, avec Chronopost. Cette signature vient combler un besoin important : en effet, sur les départements du Vaucluse, du Gard, Drôme, Ardèche et Loire, la population de vignerons est parfois éclatée. Pourtant, avec le développement de l’œnotourisme par exemple, elle peut avoir besoin d’expédier quelques bouteilles, pour une population ciblée, à l’international, ou les œnotouristes qui souhaitent remporter un souvenir de leur visite. Désormais, avec Chrono Viti®, c’est possible, l’objectif étant d’encourager l’achat de vin par les œnotouristes, et de faciliter l’expédition à l’export de peu de bouteilles.

Cette solution permet ainsi la livraison en express de bouteilles de vins, en France et dans le monde. Mieux, elle intègre divers services : préparation et prise en charge des envois sur site ; livraison en J+1 avant 13h en France ; livraison en 2 à 4 jours vers les grands centres économiques mondiaux ; dédouanement des marchandises à l’export ; cellule d’aide à l’exportation avec établissement et saisie des documents douaniers ; assurance intégrée ; suivi en temps réel à chaque étape de la livraison.

« L'idée de cette offre est venue car les soucis d'expédition étaient récurrents pour de petits volumes. L'expédition est compliquée et coûte plus cher que la bouteille : or l'œnotourisme est devenu assez fort. Ce n'est pas un détail d'envoyer deux bouteilles, ça représente des parts de marché importante au final. La Poste a su se réformer et créer de la croissance sur le territoire. Bravo à ce partenariat ! », se félicite le député, Jean-François Cesarini. Il a également évoqué le projet d’un pôle avignonnais du vin dédouané, afin d’expédier plus vite, stocker, favoriser les circuits courts et le numérique, « une étape supplémentaire pour que nos vignerons soient plus connectés ».

Expédier du vin simplement.

« Nous sommes ravis de cette signature qui a pris du temps », déclare Laurent Ferraris, directeur national des ventes au comptant de Chronopost. C’est par ailleurs un grand jour pour Chronopost avec la sortie d’un nouveau ‘prêt à expédier’ dans 17 000 points de vente pour les particuliers et les petits professionnels. Ce service affiche une croissance de 15% par an. « Chrono Viti® est une offre simple. Car nous avons voulu que ce soit simple d’expédier du vin. »

« Les vignerons sont des clients importants et exigeants » observe de son côté Philippe Ricard, directeur marché Sud-Est. « C’est pourquoi notre offre intègre de nombreux services comme la collecte à domicile, une tarification adaptée, des emballages différenciés pour un produit fragile, la préparation des documents de dédouanement, la livraison de palettes de vins ou en gants blancs… ».

Concrètement, les agents d'accueil de La Poste seront informés de l'offre et pour proposer aux vignerons ce service. Pour tout renseignement, les vignerons peuvent prendre contact auprès du service client entreprise. À noter que Chrono Viti® a d’ores et déjà séduit plus de 800 clients en France, notamment des vignerons, mais aussi des cavistes et des e-commerçants.

Cécile Poulain

Contact : 0 825 801 801, chronoviti@chronopost.fr.

ViticultureExpédition oenotourisme bouteille poste syndicat côtes du rhône