Vignerons de Saint-Marc Canteperdrix : un chai ultra moderne

Publié le 01 août 2022

Le 7 juillet dernier, les vignerons coopérateurs de Saint-Marc Canteperdrix, à Mazan et Caromb, ont pu visiter les nouveaux chais flambant neuf. (© PN)

À quelques semaines du démarrage des vendanges 2022, ‘Les vignerons de Saint-Marc Canteperdrix’ – fusion des caves coopératives de Caromb et de Mazan – inauguraient, début juillet, leur nouveau chai de vinification.

Dans la longue série des rapprochements, unions et fusions de caves coopératives, celui survenu en juillet 2019 entre la Cave Saint-Marc, de Caromb, et la Cave Canteperdrix, à Mazan, est l’un des plus récents. Entamée à la mi-2018, cette fusion a accouché ces jours derniers d’une réalisation très concrète : un chai de vinification ultra-moderne, dans les murs de Canteperdrix, à Mazan.

Lors de l’inauguration de ce site, début juillet, François Largaud, président du conseil de surveillance des Vignerons de Saint-Marc Canteperdrix, a restitué cet investissement dans le contexte qui l’a vu naître : “En 2018, lorsque les caves de Saint-Marc et Canteperdrix ont entamé un rapprochement, nous avions tous en tête l’intérêt économique majeur au cœur de cette fusion. Mais nous savions aussi que réunir deux entreprises de 90 ans d’existence chacune serait un véritable défi à relever. La vinification sur un seul site est apparue rapidement comme un élément indispensable à la réussite de ce projet. Dès la première réunion d’information de l’ensemble des coopérateurs, qui s’est tenue au lycée agricole Louis Giraud, un projet d’investissement dans ce sens a été présenté”. Projet qui fut validé le 3 juin 2019, lors de l’assemblée générale extraordinaire entérinant la fusion.

Accompagner les tumultes

Dès lors, commencèrent deux années de chantier mené tambour battant, et ce malgré un contexte de crise Covid forcément handicapant. Stephan Constant-Reymond, directeur général des Vignerons de Saint-Marc Canteperdrix, a d’ailleurs tenu à rendre un hommage précis, tant à ses équipes qu’aux chargés d’études et de programmation, sans oublier la trentaine d’entreprises qui a participé à ce chantier : “Nous inaugurons ce soir un outil pensé pour les vingt prochaines années, que nous avons voulu moderne, optimisé et réversible. Il devra nous accompagner au travers des tumultes qui nous restent à affronter. Je tiens tout particulièrement à remercier nos équipes techniques, et notamment Sixtine Guiziou, notre directrice technique, qui ont eu à la fois à penser cet outil et à subir les conséquences de deux années de travaux. Mais aussi Caroline Roussel, du cabinet Ingeco, dont le père avait assuré, en 2008, les travaux de modernisation de la cave Saint-Marc”.

Un bel outil pour l’appellation Ventoux

Concrètement, cet investissement “orienté sur les technologies d’aujourd’hui”, comme l’affirme le directeur général, a notamment constitué en une rénovation de la réception vendanges, autour de quatre quais de réception. Un pôle de pressurage performant, connecté à une cuverie de vinification de 8 000 hectolitres, et de nombreux automates accueilleront, dès les semaines prochaines, les rouges, blancs et rosés des Vignerons de Saint-Marc Canteperdrix.

Les différents élus locaux présents – qu’ils s’agissent de Louis Bonnet, maire de Mazan, de Valérie Michelier, maire de Caromb, ou des conseillers départementaux Max Raspail et Myriam Silem – ont également manifesté leur satisfaction de voir ainsi renforcée l’assise de cette cave “poids lourd”. Une cave qui, comme l’a rappelé Franck Alexandre, président du conseil d’administration du Crédit Agricole Alpes Provence, co-financeur de cet investissement aux côtés de FranceAgriMer, représente désormais 20 % de la production de l’appellation Ventoux.

Pierre Nicolas, CLP


ViticultureVentouxCave canteperdrix chaix saint marc cuverie ventoux investissement