Terroirs en fête : Une 4e édition pour se retrouver et remercier le monde agricole

Publié le 07 juin 2021

L’ensemble des acteurs partenaires de l’événement étaient réunis afin de développer le programme des festivités. (© ML)

Après une édition 2020 annulée, 'Terroirs en fête' en Vaucluse revient à nouveau au parc de l’Arbousière de Châteauneuf-de-Gadagne, le week-end du 12 et 13 juin. Le Conseil départemental avait réuni producteurs et élus ce mardi, afin de préparer et annoncer les festivités.

À l’ombre des arbres du parc de l’Arbousière, un frémissement d’impatience parcourt l’assemblée réunie : 'Terroirs en fête' revient enfin ! Pour la commune, accueillir une nouvelle fois cet événement est un plaisir. "C’est important de montrer à quel point les agriculteurs et artisans ont su répondre à l’appel dans cette situation particulière. Cette manifestation est un moyen de promouvoir la profession et les circuits courts, chose à laquelle nous devons nous atteler sérieusement à l’avenir", expose Étienne Klein, maire de Châteauneuf-de-Gadagne. Après une année particulièrement difficile à cause du Covid et l’impact des aléas climatique, notamment le gel de la nuit du 7 au 8 avril, le département réaffirme le travail en commun de la Chambre d’agriculture, des collectivités territoriales, parlementaires et filières pour trouver de nouvelles solutions.

Véritable "vitrine du savoir-faire vauclusien", selon Christian Mounier, président de la commission 'Agriculture, eau, environnement' et vice-président du Conseil départemental, la manifestation s’annonce belle et les retrouvailles heureuses. D’autant plus que le département y a mis les moyens. "Quand on aime, on ne compte pas", a d’ailleurs répondu Maurice Chabert, président du Conseil départemental de Vaucluse, à la question du coût d’un tel événement.

Cette fête représente effectivement une façon de remercier les agriculteurs, que tous les présents ont salués. Georgia Lambertin, présidente de la Chambre d’agriculture de Vaucluse, s’est ainsi dite "ravie de pouvoir réorganiser quelque chose en présentiel". Sans le Salon international de l’agriculture, difficile pour les agriculteurs de communiquer sur leurs métiers autrement que par la presse. Après avoir fait se lever les agriculteurs présents dans l’assemblée dans un hommage qui se voulait général, la présidente a pris le soin de rappeler leurs trois rôles principaux : nourrir, préserver la biodiversité et préserver le citoyen du changement climatique. "J’encourage vivement les visiteurs à venir à notre rencontre, à discuter, à découvrir. Cette fête doit constituer un trait d’union entre les consommateurs et les producteurs", a-t-elle ajouté pour conclure sa prise de parole.

Échanges et découvertes au rendez-vous

L’échange, voilà quel est le maître-mot de 'Terroirs en fête'. Comme point de départ, l’organisation a cette année décidé de miser sur la sensibilisation des plus jeunes à une alimentation saine et locale. Un mini-marché ludique sera mis en place pour les loupiots, où fruits et légumes pourront être échangés contre le ‘Fruitatou’, une monnaie imaginaire distribuée pour l’occasion. Côté élevage, une ferme pédagogique d’une trentaine d’animaux sera installée à l’Arbousière, afin de promouvoir la vie des éleveurs et leur travail. Démonstration de dressage de chiens de berger et tonte de moutons, entre autres, sont au programme des animations. Nombreux seront également les exposants tout au long du week-end. Des concours de la meilleure confiture et du meilleur miel seront organisés sur le stand de 'La Vauclusienne', et certains agriculteurs pourront être trouvés directement sur le marché des producteurs.

Cette édition, le Vaucluse a également choisi de mettre en avant son amitié avec la Bourgogne Franche-Comté. "En 2019, notre département, avec notre épicerie 'La Vauclusienne', avait été l’invité d’honneur de Régal’Expo, à Dôle. En 2021, nous rendons tout naturellement la pareille au Comité ‘Gastronomie et promotion des produits gourmands de Bourgogne Franche-Comté’, en leur proposant de participer à 'Terroirs en fête'", explique Christian Mounier. Une façon pour les touristes de découvrir les particularités des terroirs et saveurs voisins.

Alors que le marché se poursuivra en nocturne le samedi jusqu’à 22 heures, la soirée s’annoncera festive avec concert du groupe 'Manu & Co'. Un repas sera proposé par des restaurateurs et les Jeunes agriculteurs tiendront quant à eux un bar à vin. Une seule consigne : consommer assis, alors rendez-vous à table et profitez de la soirée.

Des 'paniers suspendus' solidaires

Il existe, en Italie, le principe du café suspendu, qui consiste à payer un café, mais ne pas le consommer afin qu’il soit servi à quelqu’un dans le besoin qui en ferait le demande. L’action solidaire s’est répandue en France comme une traînée de poudre pendant la pandémie, et le Département a souhaité s’emparer de la démarche, afin de proposer des solutions sur son territoire pour les plus démunis. De la même manière que pour les cafés, les visiteurs qui le souhaitent pourront acheter des produits sur le marché de l’événement et déposer ce qu’ils désirent sur le stand de la Direction départementale des solidarités, qui se chargera ensuite de créer les 'paniers suspendus', pour la Banque alimentaire de Vaucluse. "Les invendus des exposants seront également redistribués à l’association pour grossir la récolte de denrées. Toute cette démarche s’inscrit dans notre Plan alimentaire territorial (PAT)", développe Christian Mounier. Un PAT dont le département est fier, puisqu’il a été retenu pour son aspect éducatif et social qui n’existe pas à une telle envergure dans la plupart des plans territoriaux.

Plus gros événement agricole du Vaucluse, il fait désormais rayonner les producteurs du département au-delà de ses frontières. Alors que la précédente édition en 2019 avait réuni 14 000 visiteurs sur le week-end, les organisateurs espèrent vivement pérenniser cette notoriété bénéfique pour la profession.

 

Manon Lallemand


Terroirs fête arbousière vaucluse paniers suspendus conseil départemental chambre agriculture