Terroirs en fête : Un succès éclatant et gourmand à ciel ouvert

Publié le 24 juin 2019

Le repas 100% terroir, proposé par la FDSEA et les JA de Vaucluse le samedi soir, a connu un franc succès !

Temps idéal, grand (et alléchant) marché de producteurs et animations étonnantes ont assuré une réussite totale à la troisième édition de Terroirs en fête, invention du Conseil départemental. La grande vitrine vauclusienne des savoir-faire, forte de 130 producteurs agricoles et artisans, a attiré 18 000 visiteurs, contre 12 000 l'an dernier. Les 15 et 16 juin, ils ont parcouru, enchantés et ravis, les stands répartis sous les ombrages du magnifique (et maintenant incontournable) parc de l'Arbousière de Châteauneuf-de-Gadagne.

Cadeaux de bienvenue, les abricots dorés et juteux sont vite croqués, le sac de jute siglé ‘Terroirs en fête’ vite rempli de dépliants, et le carnet pour le jeu de piste (en forme de chasse aux terroirs), vite adopté par les enfants. Munis de ces passeports, la grande découverte commence pour tous. Les enfants, chouchous de la fête, se régalent avec les animations destinées à les sensibiliser à une alimentation saine et locale. Le jeu de piste les passionne, tout en leur faisant mieux connaître le travail des producteurs, les animaux de la ferme ou leur département. Pas simple de répondre à toutes les questions ! « Nous avons eu parfois du mal à trouver les réponses, mais on nous a bien aidés », reconnaissent des parents, à leur tour questionnés par leurs enfants. Après avoir récolté les indices au point n°7, les enfants reçoivent des ‘Fruitaton’, monnaie locale qui leur permet d'acheter des fruits et légumes sur les stands du ‘Marché des enfants’, tenus par des enfants. Un moment d'échange étonnant.

Le tout donne des émotions qui donnent soif... Quoi de mieux alors que de déguster un smoothie aux fruits frais, dont le mixeur est alimenté par les jeunes eux-mêmes, qui pédalent sur la ‘smoocyclette’ ? Succès garanti ! Sur le même principe, les petits se régalent sur le manège, sans moteur mécanique et à propulsion parentale. Des ruches de démonstration étonnent petits et grands devant des colonies d'abeilles, dont l'organisation laisse pantois. La ferme pédagogique – avec ses chèvres angoras, ses moutons, sa basse-cour – crée une ambiance bucolique.

Des gourmandises à foison.

Côté producteurs, la cerise charnue du Val de Nesque tente les visiteurs dès l'entrée. « On a envie de croquer dedans ! », lance un chaland. Le président de l'OP, Jean-Christophe Neyron, en profite pour faire passer quelques messages : « Notre département est le premier producteur de cerises de France. Nous cultivons les variétés Burlat, Folfer, Summit, Van, Hedelfingen et Belge. Le calibre mini est de 24. Cette année, la production a été ralentie sur certaines variétés, à cause du gel du 5 avril, de manière plus ou moins marquée selon les territoires. On est content d'avoir retrouvé le soleil et le mistral, en panne l'an dernier ! ».

Juste à côté, le stand coloré de la Confrérie de la fraise de Carpentras ; un peu plus loin celui des producteurs et de la Confrérie de l'ail de Piolenc. « Nous avons commencé la récolte il y a trois semaines, on est sur la fin. Cette année a été propice, l'ail violet est très beau », soulignent Julien Bernard et Benjamin Favalier. Au stand de ‘La ferme montilienne’, le sourire est revenu après les problèmes sanitaires de leur cheptel. Le public plébiscite leur production de charcuteries artisanales en dégustant les rondelles de saucisson avec gourmandise. Les plantes aromatiques bio du Luberon ont aussi du succès, depuis le piment de Cayenne au gingembre en passant par l'agastache anisée ou la rhubarbe, sans oublier les classiques romarins, persils et basilics… Non loin, le stand des ‘Lavandes de Champelle’, au pied du Ventoux, embaume. De nombreux domaines viticoles jalonnent le parcours et les tasteurs de tous horizons découvrent les nectars subtils des Côtes du Rhône, des Ventoux ou des Luberon.

Des agriculteurs et artisans passionnés.

La Chambre d'Agriculture et le réseau ‘Bienvenue à la ferme’ sont aux petits soins dans un souci d’information sur la diversité des productions agricoles, les modes de culture et les différents labels de qualité. La Chambre des métiers et de l'artisanat, le Groupement des artisans boulangers pâtissiers, la Confédération française de la boucherie sont également présents, tout comme la Confrérie ‘Taste fougasse’. Dino Tornati, président du Syndicat des bouchers charcutiers, rapporte avec passion : « Nous sommes là pour faire plaisir aux consommateurs. Nous faisons déguster un carpaccio de taureau de Camargue et l'agneau fermier de Sisteron ».

Partout la même passion du beau travail, du beau produit ; partout la même passion du savoir-faire et le faire-savoir auprès des visiteurs. Bref, cette 3e édition est un succès total : « ‘Terroirs en fête’ est une réussite éclatante ! », se réjouit Maurice Chabert, président du Conseil départemental de Vaucluse. « Un grand merci à Pierre Molland, maire de Châteauneuf-de-Gadagne, aux professionnels, au public et à tous ceux qui ont contribué à ce succès. Cette grande fête populaire, qui célèbre l’excellence de nos produits du terroir, est une invitation à faire vivre ensemble nos traditions, cet art de vivre en Vaucluse qui nous unit et dont nous sommes fiers. »

Francis Pabst, CLP


OPA - Serv. publicsGadagne terroirs salon grand public