Restauration : Le concept food-court débarque en Avignon

Publié le 22 décembre 2020

Réunis sous un même toit, les commerçants-restaurateurs d'Extr'Halles sont situés dans une zone de chalandise animée (© F. Pabst)

Malgré le contexte sanitaire, le nouveau food court Extr'Halles et sa vingtaine de commerces de bouche traditionnels, avec restauration sur place et à emporter, vient d'ouvrir ce 11 décembre sur l'avenue avignonnaise Pierre Sémard, près des Rotondes. Un complexe mi-commerces, mi-restaurants qui a déjà conquis son public, venu en masse dès l'ouverture.

Le concept food-court (on ne peut plus échapper aux anglicismes) est la nouvelle tendance de restauration, née aux USA voici plus de quatre décennies. Un concept qui vient de débarquer en Avignon un peu avant le père Noël… sous l'impulsion d'Audrey Martinez, gestionnaire d'une galerie marchande avignonnaise et de la SAS ‘La libération’, investisseur de la Seyne-sur-Mer.

Réunis sous un même toit, les commerçants-restaurateurs d'Extr'Halles (Halles extra muros) – situés dans une zone de chalandise animée, sur l'avenue Pierre Sémard, très passante, desservie par une station de bus et bénéficiant d'un parking de 75 places – ont hâte de pouvoir conjuguer la totalité du concept au présent. En effet, pour l'instant, la partie la plus conviviale ne se conjugue qu'au futur. On ne peut pas encore manger sur place, les tables placées entre les stands étant jusqu’au prochain accord gouvernemental soigneusement emballées façon Christo…

Qu'à cela ne tienne, les boutiques alimentaires sont ouvertes et font le bonheur des chalands 7 jours sur 7, de 8h30 à 21h, voire jusqu'à minuit tous les seconds jeudis de chaque mois, avec des soirées à thème, enfin... quand le couvre-feu sera levé ! Ces halles d'un nouveau genre accueillent des étals de fruits et légumes, boucherie, poissonnerie, boulangerie, pâtisserie, bar à couscous, à huîtres ou à salades, burger, crêperie, pizzas, sandwicherie-kebab, snack, sushi bar et rôtisserie. Un joyeux mélange de tout ce qui fait vibrer les papilles, concocté avec passion par des artisans tout heureux de montrer leur savoir-faire.

Les circuits courts à l’honneur

Comme à ‘La table d'Emmanuel’, celle d'Emmanuel Thévenet qui n'a pas hésité à quitter son restaurant ‘Aux plaisirs partagés’ de la rue Carreterie, pour s'installer extra-muros : « Le concept Extr'Halles me permet d'être dans ma cuisine et proche des gens. Ils viennent devant moi et je cuisine devant eux (cuisson basse température, ndlr). C’est ce qui me manquait jusqu'à présent : j'avais rarement l'occasion d'échanger. Pour moi, cuisiner c'est partager. Cela me plaît ». De plus, ici les circuits courts sont à l'honneur : « Je ne travaille que des produits bio et locaux : maraîcher vauclusien, mareyeur du Grau-du-Roi, viandes de Provence, bières de Nîmes et vins des Côtes du Rhône », précise le restaurateur.

Autre passionné installé au ‘Comptoir des bouchers’ : Abdelhay Aboulghazi. Issu d'une famille consacrée à la boucherie depuis des lustres, son rêve était « de créer une boucherie qui allie tradition et découverte, à des prix très abordables ». À le voir tout sourire, on l'écoute volontiers : « Pour la tradition, je travaille avec des bœufs, veaux et agneaux issus de terroirs emblématiques : Tarn, Tarn-et-Garonne, Aveyron et la Drôme, pour les volailles. Pour les nouveaux horizons, nous proposons le Bœuf de Wagyu issu des terroirs normands et catalans, et le très mythique Black Angus, d'Irlande et d'Argentine. Je dispose aussi de chambres de maturation pour proposer des viandes de grande qualité, afin de satisfaire les amateurs les plus exigeants ».

Les plaisirs gustatifs sont à tous les rayons. Dans ces conditions, comment résister au couscous concocté sur mesure en choisissant les ingrédients ? Aux huîtres fraîches, aux fruits secs, dattes et épices du monde, aux pâtisseries d'Orient, miels et jus de fruits, thés ou cafés enivrants ? Vegan ou pas, c'est la fête tous les jours chez Extr'Halles.

Francis Pabst, CLP


Restauration avignon halles primeur food-court