Programme d’Éducation au territoire du Parc : 300 arbres plantés par des collégiens

Publié le 31 janvier 2022

Plus de 30 éco-délégués de la 6e à la 3e, étaient mobilisés le 17 janvier dernier à la 'Ferme du Rouret', à Mazan. (© V.T. /PNRMV)

Ce 17 janvier, Florence Guende – 'La ferme du Rouret', à Mazan – accueillait une importante opération de plantation de haies fruitières, menée en partenariat avec l’association 'Des enfants et des arbres', en présence de sa présidente, Marie-France Barrier.

Plus de 30 éco-délégués de la 6e à la 3e, étaient mobilisés le 17 janvier dernier. Dans des conditions météo idéales, accompagnés par deux enseignantes et la proviseure adjointe du collège André Malraux, les élèves ont planté quelque 300 arbres sur 'La ferme du Rouret', à Mazan. Jacqueline Bouyac, président du Parc naturel régional du Mont-Ventoux était représentée par deux membres du bureau du PNR : Valérie Michelier, maire de Caromb en charge de la culture, et Sandrine Raymond Lucarini, maire de St-Pierre-de-Vassols en charge de l’écocitoyenneté. Aux côtés de la chargée de mission 'Éducation du Parc', Laurence Veillard, de nombreux partenaires du développement agricole étaient présents : la Chambre d’agriculture de Vaucluse, le Civam Vaucluse, Agri-bio, Pronatura ainsi que plusieurs viticulteurs, membres du GIEE 'L’homme qui plantait des Arbres' dont Stéphane Saurel et Thierry Delassales, sans oublier des producteurs venus en voisin, tel Luc Rogier.

Marie-France Barrier a rappelé que "ce projet citoyen et pédagogique offrait aux enfants la connaissance du génie de l'arbre, les enjeux du monde agricoles, les valeurs de l'engagement, le respect du vivant et l'opportunité d'être acteurs décisifs de la transition écologique, en créant des liens authentiques avec ceux qui nous nourrissent".

Être solidaire du monde agricole

Car l'association 'Des enfants et des arbres' fait le pari que planter des arbres, avec et chez des agriculteurs, était une étape clé dans l’éducation des enfants. Pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, 25 000 km de haies doivent être plantées chaque année d’ici 2050. Or aujourd’hui, seulement 3 000 km de haies sont plantées. "Pour répondre à ce défi national et participer à combler le fossé qui nous sépare de ces objectifs, des 'Enfants et des arbres' invitent les citoyens de demain à prêter main-forte aux agriculteurs-trices, en plantant des arbres à leurs côtés. Ensemble, solidaires du monde agricole dans cette transition agroécologique dont notre futur commun dépend, ces écoliers et collégiens deviennent les gardiens de l’eau, de l’air, des sols, de la biodiversité et de la beauté des paysages. Ils prennent leur avenir en main en les mettant dans la terre", note l'association. Cette dernière met également à disposition des enseignants un kit pédagogique de 70 pages, contenant des références scientifiques, littéraires, audiovisuelles ou artistiques, ainsi que le film 'Le temps des arbres', découpé en chapitres d‘études.

La journée de plantation est l’aboutissement et la concrétisation de cet itinéraire pédagogique, mais aussi l’occasion d’une rencontre avec un/e agriculteur concerné(e) et bénéficiaire de la plantation. En amont de la plantation, l’agriculteur ou/et la structure agroforestière, encadrant la plantation, créent une rencontre avec la classe planteuse pour présenter les enjeux et les vertus de l’arbre agroforestier en général et le chantier de plantation en particulier.

En 2020-2021, malgré les conditions sanitaires, plus de 1 200 enfants ont accompagné 28 agriculteurs-rices, vignerons, éleveurs, céréaliers, maraîchers, apiculteurs partout en France, dans la plantation de près de 5 000 arbres. Et cette année 2021-2022, près de 2 400 enfants vont planter environ 10 000 arbres chez une soixantaine d’agricultrices/teurs désireux de faire évoluer leurs pratiques vers davantage de résilience et ce, avec la complicité d’établissements scolaires voisins.

Contact : www.desenfantsetdesarbres.org


ViticultureVentouxPNR ventoux arbre plantation collégiens rouret enfants