Plan de relance : c’est parti !

Publié le 12 janvier 2021

Attention à bien consulter la liste complète des matériels éligibles de l’appel à projet, avant de constituer son dossier ! (© C. Zambujo)

Les Plans de relance commencent à être déployés et deux sont d’ores et déjà ouverts : ils portent sur les investissements visant à réduire ou optimiser l’usage des intrants, et ceux visant à améliorer la résilience des agriculteurs face aux aléas climatiques. La Chambre d’agriculture de Vaucluse vient d’installer une équipe administrative dédiée, pour accompagner les agriculteurs dans le montage de leur dossier. Mais attention : premiers arrivés, premiers servis !

En 2021, le Plan de relance agricole est une vraie opportunité pour les agriculteurs de Vaucluse, déjà très nombreux à s’engager dans les transitions agro-écologiques et climatiques. C’est une occasion unique de faire évoluer son outil de production et d’investir dans du matériel adapté à ses besoins et à ces grands enjeux. Pour faciliter le montage des dossiers permettant de répondre aux appels à projets d’ores et déjà ouverts, la Chambre d’agriculture s’est mise en ordre de marche pour que les fonds mobilisés par le ministère de l’Agriculture bénéficient au plus grand nombre d’exploitations du département.

Dès le 4 janvier 2021, deux appels à projets sont d’ores et déjà ouverts et concernent tous les agriculteurs, toutes filières, toutes localisations, et tous types d’exploitation. Ces deux appels à projets sont gérés par FranceAgriMer et portent sur :

Selon le matériel, le taux d’aide est de 20 à 40% avec une majoration de 10% supplémentaire pour les jeunes installés et les Cuma.

Tous les détails des appels à projets sont disponibles sur le site de FranceAgriMer : www.franceagrimer.fr, rubrique ‘Plan de relance’.

Se hâter… lentement !

Ces appels à projets sont dotés de fonds conséquents avec respectivement 135 millions d’euros (M€) et 70 M€ à l’échelle nationale. Mais attention, comme l’expliquait lors de la session de la Chambre régionale d’agriculture le Draaf, Patrice de Laurens: il faut se hâter lentement car, pour le traitement des dossiers, les premiers arrivés seront les premiers servis. Mais attention à ne pas se précipiter non plus : en effet, chaque exploitation ne pourra faire qu’une demande par appel à projets, donc il vaut mieux ne rien oublier.

Par ailleurs, d’autres appels à projets peuvent être intéressants à considérer en complément ou en alternative, comme le PCAE (aides européennes aux investissements).

Concrètement, la Chambre d’agriculture de Vaucluse a adressé un courrier aux agricult(rices)eurs du département, en les invitant à étudier en détail la liste des matériels éligibles correspondant à leurs besoins ; et à consulter les sites et catalogues de leurs fournisseurs, afin de faire établir des devis. Elle a par ailleurs mis en place une équipe dédiée au Plan de relance (prestation facturée).

Contact : 04 90 23 65 65, planderelance@vaucluse.chambagri.fr en n’oubliant pas de laisser ses coordonnées afin d’être rappelé(e)

(1) Lire notre édition du 11 décembre 2020, page 3.

Consultez impérativement la liste complète des matériels éligibles : https://paca.chambres-agriculture.fr/index.php?id=2961946

Plan relance agriculture intrants climatique réduction matériel subvention