Ordre du Mérite Agricole : Le trophée décerné au Concours des vins d’Orange

Publié le 19 décembre 2019

L’association des médaillés de l’Ordre du Mérite Agricole du Vaucluse a remis, avec la MSA, son trophée 2019 à Michel Bernard et Anne Mouralis, pour le Concours des vins d’Orange

Jeudi 14 novembre, à l’occasion de son assemblée générale, l’Association des médaillés de l’ordre du Mérite Agricole a remis son trophée 2019 à Michel Bernard, pour le Concours des vins d’Orange, ainsi qu’un diplôme ‘Réussite jeune’ à Simon Quinquin, du domaine Corpet Louvet, à Séguret.

L’ordre du Mérite Agricole distingue les auteurs de services éminents rendus à l’agriculture, à la valorisation de ses produits ou à la promotion de ses activités dans les territoires. Regroupés en associations, nationale ou départementales, les médaillés s’engagent en faveur des agricultures de leurs régions et des professionnels impliqués, dans toute leur diversité.

La section vauclusienne, Amoma 84, a relancé son activité depuis huit ans. Elle rassemble à ce jour 55 membres et tenait son assemblée générale jeudi 14 novembre dans les locaux de la Chambre d’agriculture, à Avignon. À cette occasion, René Leydier, son président, a remis le Trophée à Michel Bernard pour l’association du Concours des vins d’Orange. Avec le soutien de la MSA de Vaucluse, il récompense une personne ou institution ayant développé une action remarquable dans la sphère de l’agriculture. « Ce sont les valeurs d’entraide, de solidarité et d’ouverture qui sont particulièrement primées » a souligné le président.

Créé en 2014, ce trophée a déjà récompensé la coopérative des vignerons du Mont Ventoux, Solid’Agri, l’Association syndicale des canaux de la plaine d’Avignon, la Confrérie de la fraise de Carpentras, et l’association ‘En direct de nos fermes’, en 2018.

Le Concours des vins d’Orange.

« Notre association a choisi cette année de récompenser la Concours des vins à Orange, dont la très belle aventure a commencé en 1952, avec les premières présentations de vin de la dernière récolte, au Théâtre antique d’Orange. La médaille obtenue assurait alors la certitude de vendre son vin le jour même, à un prix majoré. Avec 2300 échantillons de vins présentés cette année, et 647 dégustateurs professionnels et amateurs avertis, quel chemin parcouru par le concours ! », a félicité André Barnoin, représentant de la MSA de Vaucluse. « En 1952, ce concours fut la première organisation à réunir producteurs et négociants pour valoriser nos vins, avant même la création d’Inter-Rhône. Et aujourd’hui, pour inscrire ce concours dans le XXIe siècle, nous travaillons à un projet œnotouristique. Car l’œnotourisme est un nouveau métier, que les petites et moyennes entreprises devront intégrer pour exister, et bien exister » a ajouté Michel Bernard, président de l’association du Concours des vins à Orange.

L’association a également décidé de décerner le diplôme ‘Réussite jeune’, pour la deuxième année. Cette fois-ci, il récompense Simon Quinquin, jeune vigneron de Sablet, qui a présenté son premier millésime au Concours des vins à Orange et a déjà obtenu deux médailles, l’une en or et l’autre en bronze, pour ses Côtes-du-Rhône Village Sablet et Séguret. Le nom de son domaine, Corpet Louvet, rend hommage à la locomotive de l’ancienne ligne reliant Buis-les-Baronnies à Orange, qui traversait ses terres. « J’ai été surpris d’être nommé et très fier d’être reconnu par votre assemblée méritante du monde agricole » a déclaré avec simplicité le lauréat. Voilà un départ plein de promesses !

Cécile Poulain


ViticultureAmoma concours vins orange