MSA Alpes Vaucluse : Une nouvelle agence inaugurée à Orange

Publié le 22 avril 2019

Autour de la présidente Marie-Claude Salignon, de la directrice, Anne-Laure Torresin, les directeurs de la CAF et de la CPAM, Christian Mounier, vice-président du Conseil départemental, et les administrateurs de la MSA Alpes-Provence.

Le 11 avril, les nouveaux locaux d’accueil de la MSA Alpes-Provence, agence d’Orange, ont été inaugurés par la présidente, Marie-Claude Salignon, et la directrice, Anne-Laure Torresin, et de nombreuses personnalités. Une stratégie gagnante qui permet à présent de trouver dans le même bâtiment, la CAF, la CPAM, mais aussi la Caisse assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) et la Mutualité sociale agricole (MSA).

« Ici, à Orange, dans cette agence d’accueil, la complémentarité va même au-delà des équipes de la MSA, puisque nous avons la chance de nous inscrire dans un environnement inter-régime. En effet, nous partageons ces lieux avec la CPAM, la CAF et la Carsat avec qui nous allons cohabiter. Ce lieu de rassemblement est un symbole de l’union des forces de la protection sociale » lance la présidente Marie-Claude Salignon. « Ce lieu est né de la rencontre de compétences solides, de convictions profondes et d’une vision commune » ajoute-t-elle

Quittant des locaux devenus exigus de la rue Tourgayranne pour des plus vastes espaces, bien agencés et lumineux, allée Ambroise Croizat (l’un des fondateurs de la Sécurité sociale), la MSA a adopté un fonctionnement résolument fonctionnel, moderne et innovant, avec un accès par ascenseur pour les personnes à mobilité réduite. « Cette agence permet aux adhérents d’être reçus sur rendez-vous et de façon spontanée, notamment pour les personnes en situation d’urgence sociale ou de grande précarité. Elle permet, en outre, l’accès aux outils informatiques et de se former à l’utilisation de services numériques. »

Du personnel qualifié.

Une douzaine de personnes – assistants sociaux, agents d’accueils et un médecin – assure le service. Dès l’entrée, une vaste salle d’attente, avec un ordinateur en libre-service, un terminal carte vitale pour les mises à jour, un bureau de secrétariat et d’accueil pour recevoir dans les meilleures conditions les adhérents. De part et d’autre du couloir, le bureau du médecin du travail, des bureaux pour les examens ophtalmologiques. Des autres encore pour les assistants sociaux, pour les conseillers en protection sociale, pour le service Présence à domicile (maintien des personnes âgées ou en situation de handicap au domicile) ou encore Laser (insertion professionnelle).

« On entend dire que la proximité des services publics n’existe plus. Je pense qu’aujourd’hui la MSA Alpes-Vaucluse déjoue les pronostics et donne un bel exemple d’optimisme. Il est encore possible d’assurer un service public de qualité, de porter des projets innovants qui permettent de promouvoir des services dématérialisés tout en garantissant une présence physique », conclut la présidente.

Après avoir rappelé que les prochaines élections MSA auront lieu en février 2020, Marie-Claude Salignon termine en invitant les adhérents à se rendre à l’assemblée générale de la MSA Alpes-Vaucluse, le 26 avril prochain, à Manosque.

Francis Pabst, CLP


OPA - Serv. publicsMsa orange accueil santé