MED’Agri 2020 : Le premier grand rendez-vous professionnel post Covid-19

Publié le 04 mai 2020

Rendez-vous les 13, 14 et 15 octobre prochains, au parc des expositions d’Avignon, pour la deuxième édition du salon des agricultures méditerranéennes, MED’Agri, porté par la Chambre régionale d’agriculture Paca.

Dans un contexte inédit dû à la crise sanitaire, et face aux enjeux du changement climatique, l’innovation et la recherche, l’alimentation et les circuits courts de distribution, la biodiversité seront, plus que jamais, au cœur des réflexions de MED’Agri 2020. Le salon sera pour la profession agricole le premier grand rendez-vous après l’épidémie du Covid-19, l’occasion de penser les mutations fondamentales qui dessineront le monde de demain.

La 2e édition de MED’Agri se tiendra les 13, 14 et 15 octobre prochains, au parc des expositions d’Avignon. Créé en 2018, ce nouveau salon professionnel biennal, tourné vers l’agriculture méditerranéenne, avait accueilli plus de 12 000 visiteurs professionnels et 300 entreprises exposantes lors de sa première édition. « Vitrine du monde agricole d’aujourd’hui, MED’Agri reflète le dynamisme d’un secteur tourné plus que jamais vers l’avenir, porteur d’innovation, acteur majeur de l’environnement, de l’économie et de l’emploi », souligne André Bernard, président de la Chambre régionale d’agriculture. Labellisé ‘Rendez-vous Tech & Bio Cultures méditerranéennes’, le salon intègre par ailleurs un pôle dédié à l’agriculture biologique.

« À la lumière des retours d’expérience et des enseignements de la crise sanitaire du Covid-19, l’édition MED’Agri 2020 suit le fil vert ‘Pour une agriculture responsable et de qualité’, décliné en plusieurs thèmes transverses, complexes et déterminants pour l’avenir de notre agriculture, parmi lesquels : le changement climatique, l’alimentation et les circuits courts, la biodiversité », détaillent les organisateurs, qui rappellent que le salon s’adresse en priorité aux professionnels de l’ensemble des filières de productions agricoles du sud de la France : maraîchage et arboriculture, viticulture, élevage, oléiculture, horticulture, grandes cultures, apiculture, plantes aromatiques et à parfum…

Une plateforme de réflexions.

« L’épidémie de Covid-19 et les tristes conséquences que l’on sait interpellent profondément l’opinion publique quant à la nécessité de réformer nos modèles sociétaux. Le rôle des agriculteurs, dans la souveraineté alimentaire, est prépondérant. Les difficultés de recrutement et l’emploi posent question. Au travers de retours d’expériences, de conférences, de forums ou de rencontres, MED’Agri ouvre une plateforme de réflexions constructives et de débats sur les enseignements à retirer du premier semestre 2020 » poursuit André Bernard.

Pour cette seconde édition, le cycle des conférences MED’Agri 2020 est orienté principalement sur l'agriculture méditerranéenne. Le programme s’appuie naturellement sur les stations d’expérimentation et les centres techniques, qui dévoileront les dernières avancées de leurs travaux. Le pôle ‘Orientation, enseignement, compétences, métiers et emploi’ s’attachera à accueillir le public et à présenter les organismes et autres dispositifs de formation, d’emploi et de partage des compétences. Le ‘Village innovation’ rassemblera les principaux opérateurs de l’innovation et de la recherche, ainsi que des entreprises et des start-up. Enfin, le pôle de compétitivité Terralia Pass coordonnera pour sa part l’organisation du concours de l’innovation dédié aux techniques agricoles : le nouveau concours ‘Natur’Tech’ dont le palmarès sera dévoilé le mercredi 14 octobre. Ce concours vise à récompenser les innovations favorisant l’usage du numérique et des outils digitaux en faveur d’une agriculture plus naturelle, plus durable et plus intelligente. Les dépôts des candidatures se tiendront en juin, les candidats seront présélectionnés en septembre.

Objectif : 380 exposants.

Après un premier round en 2018, le salon va ainsi consolider ce qui a fait sa réussite lors de la première édition. Preuve que la formule marche puisqu’à fin mars, les organisateurs enregistraient la confirmation de présence de 200 sociétés, pour un objectif de 380 exposants. « Nous comptons d’ores et déjà l’inscription de 40 nouveaux exposants. Malgré les difficultés conjoncturelles, les opérateurs du secteur agricole comptent sur la sortie de crise pour rebondir et retrouver un niveau satisfaisant d’activité économique. » Pour rappel, le salon est porté par la profession via la Chambre régionale d’agriculture Provence-Alpes-Côte d’Azur et un comité de pilotage multifilières,

Cet évènement est également soutenu par la Région Sud : « L’agriculture est une force vive de notre territoire. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons la promouvoir et la sauvegarder. Le Conseil régional a mis en place une politique agricole confortée par notre Plan Climat Par ailleurs, devant la crise générée par le Covid-19, nous avons mobilisé plus de cinq millions d’euros pour la filière agricoles. Autant de raisons qui font que cette année encore, nous sommes partenaires du salon », note le président de la Région Sud, Renaud Muselier.

C. Z.


Medagri avignon innovation alimentation orientation agriculture méditerranéenne