Inventaire verger amandier : Un potentiel de production qui s’accroît

Publié le 24 août 2020

Pour la seule région Paca, les intentions de plantations en amandier sont d’une cinquantaine d’hectares cette année et près de 200 ha sur 2021 (© ED)

Préalable indispensable au développement de l’amande française, l’enquête ‘Amandier Paca 2019’ table sur un doublement des surfaces et un triplement des volumes d’ici quatre ans.

L’une des priorités de France Amande, lors de sa création il y a deux ans, était de pouvoir structurer les différents maillons de la chaîne de valeur. Pour confronter les besoins et les attentes de chacun, la réalisation d’un inventaire verger était une étape importante à cet objectif.

Les producteurs, les transformateurs et les partenaires clés du projet de l’amande en Provence ont confié ce travail de terrain à l’expertise technique de la Chambre régionale d’agriculture, ainsi qu’au cabinet Tellus. L’enquête a été financée entre autres par FranceAgriMer, France Amande, le Crédit agricole et l’Occitane en Provence. Avec cet inventaire sur le verger d’amandier en 2019, l’interprofession dispose désormais d’une vision claire des vergers plantés depuis trois ans qui ne produisent pas encore, ainsi que des projets de plantation des prochaines années.

L’objectif était aussi d’avoir une estimation fiable, sur la base d’un rendement moyen, du volume à venir à moyen terme pour conduire des études de faisabilité d’implantation de nouvelles casseries. Au regard des caractéristiques de la production d’amande (périmètre géographique, variétés, pratiques culturales, rendements), l’interprofession a aussi entrepris une étude comparative des différents signes de qualité envisageables.

512 ha cultivés en Paca

D’après l’étude, la surface en production en 2019 dans la région Paca s’élève à 328 hectares. Mais le potentiel ne cesse de s’accroître, et si l’on y ajoute les jeunes vergers plantés ces trois dernières années, le verger atteint 512 ha. Dans le même temps, c’est l’ensemble du verger français qui s’étoffe. L’Occitanie a, par exemple, elle aussi planté des amandiers ces trois dernières années (108 ha), et son verger total s’élève aujourd’hui à 391 ha.

En France (Auvergne, Rhône-Alpes, Corse, Occitanie et Paca), la production d’amandes s’appuierait sur un verger de 1071 ha (1388 ha avec les plantations récentes).

Tous ces chiffres sont loin d’être figés puisque les projets se multiplient. À l’échelle de l’Hexagone, les intentions de plantations s’élèvent, pour l’année 2020, à 213 ha et à 630 ha pour la campagne 2021. Pour la seule région Paca, il devrait se planter cette année une cinquantaine d’hectares et près de 200 ha l’an prochain.

Triplement des volumes en 2024

En tablant sur des moyennes de rendement de 500 kg/ha pour les vergers en production en 2019 – et sur une amélioration de la productivité pour ceux plantés après 2016 – le verger d’amandier français verrait ses surfaces doubler d’ici quatre ans. Les volumes eux seraient amenés à tripler.

L’étude fait aussi un focus sur les pratiques de plantations et de production des exploitations de la région à partir d’un échantillon représentatif de 85% du verger total de Paca. Avec d’importantes variations, il apparaît que la surface moyenne des exploitations se situe à 11,5 ha, avec une répartition équilibrée des surfaces sur les trois départements des du Vaucluse, Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence.

Le verger conduit en agriculture biologique (AB ou conversion) représente 21% des exploitations, mais moins de 10% des surfaces. La très grande majorité du verger d’amandier est conduite en gobelet traditionnel quand la haute densité concerne moins de deux hectares. Les surfaces irriguées sont aussi très majoritaires (93%) et l’irrigation localisée sous le rang reste la pratique la plus répandue. Enfin, l’enquête consacre aussi un volet aux variétés. L’association Ferragnès/Lauranne (pollinisateur) est majoritaire et représente près de la moitié des surfaces cultivées. Les variétés espagnoles et les variétés anciennes sont, elles, quasi absentes.

Emmanuel Delarue


Fruits & légumesAmande verger paca inventaire france amande