Inter Rhône : un plan de diversification lancé

Publié le 21 mars 2022

L’engouement pour les vins blancs rhodaniens "se confirme", salue le président d'Inter Rhône, Philippe Pellaton, à l'occasion de sa conférence de presse lors de Wine Paris, mi-février. (© Inter Rhône)

À l’occasion de Wine Paris, le président d'Inter Rhône, Philippe Pellaton, a fait un point sur l’avancée d’importants axes stratégiques interprofessionnels et sur les prochains grands rendez-vous et partenariats à venir dans le vignoble.

Depuis Paris, le président de l'interprofession, Philippe Pellaton, a présenté les premiers chiffres de 2021 : avec 2,6 millions d’hectolitres, la récolte 2021 dans les vignobles de la Vallée du Rhône affiche une baisse de 5 % par rapport à celle de 2020. La répartition par couleurs varie peu : les vins rouges représentent toujours 76 % de la récolte, le rosé enregistre un léger recul à 14 % et on note une légère hausse du vin blanc à 10 %.

En termes de commercialisation, les ventes de vins de la Vallée du Rhône progressent de +4 % sous l’impulsion de l’export (+10 %) et des marchés traditionnels en France ; a contrario, la GMS a marqué le pas (-6.5 %). L’engouement pour les vins blancs rhodaniens "se confirme", salue le président, puisque sur les six premiers mois de campagne (août 2021-janvier 2022), ils représentent 12 % des volumes commercialisés, soit une progression de +26 % par rapport à n-1 et +35 % par rapport à la moyenne sur cinq ans.

En 2021, on notera également la part du bio à 12 % sur l’ensemble de la récolte des vignobles rhodaniens. Et surtout, la Vallée du Rhône est "la première région en termes de ventes de vins AOC bio en GMS avec 26.7 % des parts de marché" (sources IRI), précisait Philippe Pellaton.

Montée en gamme qualitative sur les blancs et rosés

Les vins blancs des Vignobles de la Vallée du Rhône "affichent de réelles opportunités de développement", poursuivait le président. Ainsi, d’ici dix ans, Inter Rhône a conçu "un plan diversification" ayant pour objectif cible de produire 300 000 hl de vin tranquille en s’appuyant sur leur grande diversité et sur un marché mondial en expansion, et "avec une montée en gamme qualitative et la garantie d’une valorisation de cette production". Des moyens techniques, marketing ou commerciaux sont en cours de mise en œuvre pour atteindre ces objectifs, axés sur la notion de diversité – de terroirs, de cépages, d'assemblages, de savoir-faire... – "qui est l’un des véritables ADN de notre vignoble".

En termes de rosés, en tant que 3e acteur de vins rosés AOP en France, le vignoble rhodanien occupe "une place déjà importante sur laquelle il conviendra de s’appuyer pour un développement, là aussi, quantitatif et qualitatif". Inter Rhône projette une augmentation de la production des vins rosés à 420 000 hl, avec la priorité d’une montée en gamme pour se positionner sur le marché rosé dynamique aujourd’hui.

"Assurément, ces deux trajectoires ambitieuses s’appuieront sur un accompagnement technique, économique et promotionnel essentiel auprès des opérateurs", confiait le président d'Inter Rhône, à commencer par l'appui technique de l'Institut rhodanien, devenu en mars 2021 une Société par actions simplifiée, avec pour ambition de bâtir une stratégie technique 'vigne et vin' ambitieuse au service des AOC de la Vallée du Rhône. "Dans cette logique, les groupes de travail mis en place depuis ont ainsi œuvré au plan diversification présenté ci-dessus, et les équipes de l’Institut rhodanien travaillent à sa mise en place technique et opérationnelle au service des opérateurs d’Inter Rhône." D'ailleurs, la journée portes ouvertes de l’Institut rhodanien du 11 mars dernier a permis la mise en relation des différents experts et opérateurs lors de dégustations et ateliers techniques.

2022, une année riche de rencontres

Pour conclure, Philippe Pellaton a dévoilé quelques rendez-vous à venir, ainsi que l'annonce de nouveaux partenariats, à commencer par le retour de Découvertes en Vallée du Rhône, du 4 au 7 avril. "Cette 11e édition représente une occasion unique pour les 600 exposants présents de faire connaître leurs vins d’AOC directement sur leur stand, ou par la mise en avant de sélections spéciales exposées sur les 'tables dégustation', ou encore grâce aux master class conçues et mises en place pour l’occasion" détaillait-il.

Le 11 juin prochain, Inter Rhône lance un nouveau rendez-vous festif, avec le 'Live des Côtes du Rhône', qui vise à "rendre hommage au fleuve qui a permis le développement du vignoble et de faire rayonner la Capitale des Côtes du Rhône". Dans le détail, Avignon célébrera ses vins et ses vignerons sur les bords du Rhône, lors d’une grande journée didactique et festive sur l’île de la Barthelasse. Au programme : ateliers découverte, village dégustation, animations pour enfants, restauration Food trucks (produits du terroir et étals gourmands…) et, en soirée, la journée se clôturera par un grand concert qui sera suivi d’une session DJ.

Enfin, au cours du second semestre 2022, les crus des Côtes du Rhône se réuniront à Paris à l’occasion d’un grand événement destiné aux professionnels. "Les détails de ce grand rendez-vous seront précisés ultérieurement", teasait le président.

Source : Inter Rhône


ViticultureInter rhône plan stratégie diversification gamme rosé découvertes