Inauguration de Med’Agri : Une prouesse humaine et technique applaudie

Publié le 20 octobre 2020

Les Chambres d’agriculture organisatrices du salon professionnel ont réussi à maintenir la 2e édition de Med’Agri, en la transformant en version digitale. (© C. Poulain)

C’était une grande fierté – pour les Chambres d’agriculture organisatrices et les partenaires de Med’Agri – que de tenir, mardi matin, une inauguration en présentiel de ce salon digital. Ce fut une prouesse de maintenir cette 3e édition et de la transformer en plateforme numérique, afin de présenter 251 exposants et une trentaine de conférences malgré le contexte sanitaire. Un signe encourageant pour l’agriculture de demain.

« Une prouesse technologique ! » La fierté du réseau des Chambres d’agriculture est là ce 13 octobre, lors de l’inauguration de la 2e édition du salon Med’Agri, dans les locaux de la Chambre d’agriculture de Vaucluse. Dans un contexte sanitaire préoccupant, il a fallu rebondir. Pour cette édition 2020, le salon s’est donc métamorphosé en l’espace de trois semaines. Après l’annulation préfectorale du salon en présentiel, la Chambre régionale d’agriculture Paca et ses partenaires ont réinventé le salon en version digitale, les 13, 14 et 15 octobre, proposant un contenu consultable en ligne jusqu’au 15 novembre. Associé à Med’Agri, Tech & Bio cultures méditerranéennes est également organisé ‘on-line’.

Ainsi, les visiteurs professionnels peuvent visionner durant un mois une trentaine de conférences, sur la relance de l’agriculture régionale post-Covid, l’aménagement hydraulique, l'innovation dans les circuits courts, les solutions émergentes au changement climatique selon les filières. Mieux, les organisateurs ont su mobiliser le ministre de l’Agriculture, en visio mercredi, et des députés européens sur la PAC, jeudi, sans oublier une kyrielle de présentations techniques comme celle sur la gestion de la mouche de l'olive dans le cadre des Assises de l'oléiculture biologique...

« Additionnons nos compétences ! ».

« L’agriculture est une solution à l’adaptation au changement climatique » assure Georgia Lambertin, présidente de la Chambre d’agriculture de Vaucluse. C’est donc crucial, en région méditerranéenne, d’accompagner l’agriculture en préservant le foncier agricole. André Bernard, président de la Chambre régionale d’agriculture Paca a remercié tous les partenaires et exposants engagés dans le salon, et les agriculteurs qui vont y participer. « L’innovation reste fondamentale. Additionnons nos compétences pour faire des choses extraordinaires ! » a-t-il martelé. D’ailleurs, Med’Agri est l’occasion de dévoiler les lauréats du concours Natur’Tech du pôle Innov’Alliance, qui récompense des solutions pour les filières agricoles à destination des usages alimentaires, cosmétiques, aromatiques et parfums.

« Aujourd’hui, nous montrons que l’agriculture régionale est moderne », a ajouté Claude Rossignol, président de la commission promotion de la Chambre régionale. De son côté, la Région Sud Paca, représentée par Bénédicte Martin, a réaffirmé son soutien « aux nombreuses entreprises qui démontrent leur capacité d’adaptation », quand le préfet de Vaucluse, Bertrand Gaume, félicitait, en visio, le monde agricole « pour sa résilience avec cet événement numérique ». Les vendanges qui s’achèvent et les récoltes de pommes et poires qui ont débuté se passent bien sur le plan sanitaire, « mais la vigilance doit continuer », notait le préfet. Il a également souligné la nécessité que le projet d’irrigation des Hauts de Provence Rhodanienne « essentiel, soit mené au bout. Là, plus l’engagement agricole sera fort et solidaire, plus les collectivités et Agence de l’eau suivront ». Un message politique que n’auront pas manqué d’entendre les différentes structures impliquées.

Également en visio, Sébastien Windsor, président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, a dit sa fierté d’être là, « alors que nous n’avons jamais été si peu souverains dans notre alimentation ». Enfin, les représentants des partenaires du salon – représentés par Marilyne Gallet, du Crédit Agricole Alpes Provence, Christophe Charransol président de Groupama Vaucluse, Pascal Albagnac de la Compagnie Nationale du Rhône, Philippe Pierron de l’Agence de l’eau – sans oublier les collectivités – Christian Mounier du Conseil département de Vaucluse, Joël Guin du Grand Avignon et Christian Rocci, conseiller municipal d’Avignon – tous ont réaffirmé leur soutien et souhaité « longue vie à Med’Agri ! »

Cécile Poulain


OPA - Serv. publicsMedagri salon digital inauguration méditerranée covid agriculture