Fredon Paca : nouvelle organisation en vue pour 2021

Publié le 05 juillet 2021

En partenariat avec l’Agence régionale de santé, la Fredon Paca anime l’Observatoire des ambroisies et développe un réseau de référents sur les départements où cette plante invasive est présente. (© Bruno Orey)

La Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) Paca a tenu son assemblée générale annuelle le 28 mai. L’occasion de revenir sur une année 2020 "compliquée" durant laquelle l'organisme a néanmoins maintenu ses activités et assuré ses missions de surveillance sanitaire du territoire de la région Paca.

Comme pour d'autres structures, le quotidien de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) Paca a été compliqué à gérer l'an dernier, en raison de la crise sanitaire. Lors de l'assemblée générale qui s'est tenue à huis clos et à distance, le 28 mai dernier, Daniel Bielmann et Marc Binot, respectivement président et directeur de l'organisme, sont revenus sur le déroulé de la campagne, insistant davantage sur les dossiers structurants et "importants" aux yeux des dirigeants : l'égalité homme/femme, l'intégration des personnes en situation de handicap, et la qualité de vie au travail.

L’équipe de salariés est composée d’une trentaine de collaborateurs permanents qui, outre les services supports, sont regroupés en quatre pôles : 'Santé du végétal' ; 'Santé & environnement' ; 'Formation' ; 'Expérimentation - R & D'. En 2020, deux nouveaux collaborateurs ont rejoint la structure, qui emploie par ailleurs de nouveaux saisonniers dès le mois d’avril pour réaliser les missions de surveillance et d’inspection sur le terrain.

Diminution de la pression Sharka

La Fredon Paca dispose en 2020 d’un budget de 2,7 millions d'euros (M€) avec, comme principale ressources le financement, des missions réalisées pour le compte de la Draaf-Sral, complété par des subventions du Conseil régional et des Conseils départementaux (84 et 13), pour la mise en place d’actions ciblées sur différents territoires.

Les principaux financements concernent la surveillance de Xyllela fastidiosa, de la flavescence dorée en vigne et du virus de la Sharka en vergers de pêchers. En légumes, l’année 2020 a vu s’accroître les moyens attribués à la surveillance d’un nouveau virus sur la tomate, le ToBRFV. Dans le détail, 68 nouveaux foyers dus à la flavescence dorée ont été détectés en Région Paca1. En verger de Prunus (fruit à noyaux pêchers…), contre le virus de la Sharka, la Fredon a contrôlé 2 700 hectares de vergers. "Les chiffres de 2020 sont encourageants", note le président : "En effet, nous observons une diminution du nombre d’arbres avec présence de Sharka et le nombre de parcelles à plus de 10 % d’arbres contaminés est aussi en diminution depuis quatre ans". Enfin, en cultures légumières de Solanacées (tomate, aubergine et poivron), un plan de surveillance du virus ToBRFV a été mis en place avec l’analyse de 82 échantillons suspects qui se sont révélés négatifs. Un plan de surveillance a dû être mis en place suite à une alerte sur semence. "Toutes les analyses se sont révélées négatives", a annoncé Daniel Bielmann.

Renforcer la participation professionnelle

Après ce point, le tandem président-directeur s'est projeté vers l'avenir, en présentant les perspectives de développement et d’activités pour 2021. Ainsi, un nouveau chantier sur la gouvernance se met en place. "Il tentera de renforcer la participation des professionnels dans la gouvernance de l’organisation à l’heure où les enjeux environnementaux et sociétaux touchent nos métiers dans l’agriculture et le paysage", a annoncé le président.

Par ailleurs, alors que le changement climatique entraîne un fort développement de certains nuisibles, "il est primordial de former les acteurs professionnels pour les inciter à protéger leur santé, celle des riverains et vulgariser le développement des méthodes de biocontrôle. Une autre formation concernera la biodiversité". La Fredon paca va ainsi proposer d’aider les gestionnaires d’espaces à devenir des acteurs de la biodiversité. Le pôle 'Environnement' annoncera en 2021, la publication d’un document technique élaboré en partenariat avec 'Plante & cité' et d’autres Fredon du réseau national. Il est intitulé 'Zéro pesticide dans les terrains de sport en pelouses naturelles'. Dès maintenant, le guide 'Trésors des déchets verts dans mon jardin' pour les collectivités mais aussi à destination des particuliers est téléchargeable sur son site internet.

CZ, d'après documents


OPA - Serv. publicsFredon flavescence surveillance sharka xylella ToBRFV tomate vigne abricot ambroisie surveillance