Formation : Les vignerons peuvent déléguer l’administratif !

Publié le 09 avril 2020

Les douze stagiaires de la nouvelle formation ‘Assistant administratif en domaine viti-vinicole’ seront sur le marché de l’emploi en mai

Un nouveau souffle pour les domaines viticoles ! La création de cette formation d’assistant administratif est du ‘sur-mesure’. Elle répond au besoin croissant des vignerons de déléguer des tâches prenant le pas sur leur cœur de métier.

« C’est une nouvelle formation que nous avons créée et financé, unique sur le Vaucluse, et qui est le résultat d’un travail de coopération entre différents acteurs » se réjouit Ghyslaine Siino-Gonnet, chargée d’affaires à la direction territoriale de Pôle emploi Vaucluse. « Ce nouveau métier est né avec l’évolution du métier de vigneron, de la réglementation et de la dématérialisation. C’est de la rencontre avec Pierre Saysset, directeur de la Fédération des Vignerons indépendants de la Vallée du Rhône qu’a émergé ce besoin en compétences non couvert sur le département » explique-t-elle.

En effet, les vignerons sont de plus en plus soumis à une pression administrative, au « harcèlement textuel » comme le souligne avec humour Pierre Saysset. « C’est un poste important car le vigneron est débordé, il doit gérer sur tous les fronts » reconnaît Céline Barnier, du domaine Fontaine du Clos, à Sarrians. « C’est un poste clé » estime également Damien Verriele, du Clos de Caveau, à Vacqueyras. Sans compter que la partie administrative, lourde par son volume, l’est aussi par sa complexité, « car l’évolution réglementaire est telle que les personnes en charge de ce domaine dans les entreprises se retrouvent de plus en plus en limite de compétence » observe Pierre Saysset.

Le rôle de l’assistant sera d’effectuer la saisie des déclarations dématérialisées auprès des Douanes : récolte, stocks, modification du parcellaire, circulation des marchandises… La formation permet donc d’apprendre à se servir des interfaces dédiées : Ciel, Declarvins, Parcel, Gamma… L’assistant gère également tout le cycle de commande, de la saisie du bon de commande jusqu’à la facturation et au suivi des encaissements. Il complète les documents de traçabilité et aide à la commercialisation : préparation des commandes, vente au caveau…

Un travail en réseau.

Cette formation est l’aboutissement d’une collaboration, d’un travail en réseau : le CFPPA de Carpentras a conduit l’enquête métiers pour co-construire le cahier des charges et l’ingénierie de cette formation, l’ADPEA et Pôle emploi Vaucluse ont sélectionné les candidats, coordonnés les actions du dispositif Impact Emploi 84, et financé la formation par le Plan régional d’investissement dans les compétences. Les syndicats d’appellation Ventoux, Châteauneuf-du-Pape et Beaumes-de-Venise ont soutenu le projet.

Ainsi, le 17 décembre 2019, un premier groupe de douze stagiaires a intégré la formation, qui se terminera en mai. « C’est concret, c’est motivant. Et on doit être polyvalent dans une petite structure, on reste en lien avec le vigneron, on va sur les salons, en cave, on fait déguster… c’est très varié » dit un stagiaire. « Nos formateurs ont travaillé en entreprise, on sent qu’ils savent de quoi ils parlent » apprécie une autre. Cette première promotion paraît donc très enthousiaste. Les partenaires de la formation restent toutefois prudents et attendent la fin de la formation pour en dresser le bilan, en particulier mesurer le taux d’employabilité de ces assistants tout juste formés, avant de démarrer le processus de recrutement du groupe suivant de stagiaires.

Contact : Jeanne de Lucenay, CFPPA de Carpentras, 04 90 60 80 90

Cécile Poulain


ViticultureViticulture formation carpentras administratif CFPPA