Fédération Groupama Vaucluse : Jouer la synergie

Publié le 11 mars 2019

Jean-Pierre Constant, président Groupama Méditerranée, Christophe Charransol président de la fédération Groupama de Vaucluse, et Michel Penet, directeur général.

Réunie en assemblée générale à Sorgues, le 20 février, la fédération de Groupama Vaucluse a fixé ses objectifs 2019 : améliorer sa disponibilité, s’engager sur des délais et repartir à la conquête des sociétaires.

« Travailler en synergie, c’est essentiel ! » Christophe Charransol, président de la fédération Groupama de Vaucluse, ouvre cette assemblée générale 2019 sur la nécessité d’œuvrer de concert, au niveau local, entre collaborateurs et élus, afin de renforcer l’accompagnement des sociétaires. Lançant la réunion, le président a d’abord dressé un bilan de l’action institutionnelle 2018. « Les assemblées générales des caisses locales, moment privilégié de relation avec nos sociétaires, ont connu une participation proche de 5%, en légère progression. » L’occasion également de présenter NOE, téléassistance couplée à un réseau social, dédiée aux seniors et à leur famille.

De même, les comités des présidents ont permis d’échanger sur des sujets d’actualité, et de décider de budgets spécifiques pour mener des actions collectives, ou de plus grande envergure, en appui aux caisses locales. « L’objectif est de renforcer la présence de Groupama au niveau local et de contribuer ainsi au développement commercial du département, par le biais de partenariats, soutien à des manifestations locales et soirées d’information de nos sociétaires ».

Le président a cité les nombreux partenariats ainsi mis en place en Vaucluse. Par ailleurs, les présidents de caisses locales ont été associés à une réunion du conseil d’administration de la fédération, en présence de Jean-Pierre Constant, président de Groupama Méditerranée, et de Michel Penet, directeur général, autour de thèmes forts : l’assurance récolte et la sècheresse, le prélèvement à la source et le projet dynamique des territoires.

Quant à l’activité de la fédération, les travaux menés au sein des conseils d’administration, outre le suivi du budget et l’analyse des partenariats, ont intégré les problématiques de l’entreprise, telles que le suivi de l’activité commerciale, de la sinistralité, des résultats et la présentation des nouveaux produits.

Indemniser plus vite.

Les Comités locaux d’indemnisation, créés en 2016, ont pour objectif d’améliorer la maîtrise des coûts et la satisfaction des sociétaires, en impliquant les élus locaux dans l’évaluation des petits sinistres, et de valoriser l’implantation locale des élus pour une intervention rapide et un dialogue direct. Plus de 100 missions ont ainsi été réalisées en 2018. Les nouveaux membres ont été formés. « J’encourage vivement la constitution d’autres comités dans notre département, pour les caisses locales qui n’en ont pas encore, car ils peuvent aussi être mobilisés lors d’événements climatiques importants, comme cela a été le cas récemment dans l’Aude, et c’est un vrai plus dans le traitement des dossiers de nos sociétaires », notait Christophe Charransol.

Deux fusions ont été actées : les caisses de Mazan, Sud Ventoux et Terrasses de l’Auzon sont réunies depuis le 1er janvier en ‘Caisse locale du Ventoux’ ; et les caisses de Châteauneuf-du-Pape et des Pays de la Seille forment désormais la caisse locale des ‘Trois portes’.

Renforcer ses partenariats.

La fédération a noué, de longue date, de multiples partenariats avec le monde agricole et non agricole. En 2018, en particulier, elle a ainsi soutenu la première édition de ‘Rhône Éclats’, portée par les Jeunes agriculteurs, qui a connu le succès, avec une bonne fréquentation et des jeunes vignerons satisfaits de leurs ventes. Groupama Méditerranée a également été un des partenaires principaux du premier salon Medagri, qui a attiré plus de 12 000 visiteurs.

À l’occasion de l’AG, le Syndicat des vignerons indépendants de la Vallée du Rhône a renouvelé la signature de la convention pérennisant son partenariat avec Groupama concernant l’assurance multirisque récolte. « Ceci doit nous permettre de réduire le coût pour chacun, merci de nous accompagner au quotidien » a souligné Pierre Saysset, directeur du syndicat.

Dans le monde non agricole, le partenariat avec la CPME de Vaucluse se poursuit, en particulier au travers du ‘Trophée pro’ récompensant une entreprise contribuant au développement durable du territoire. Bernard Vergier, son président, était d’ailleurs invité à intervenir lors de cette AG. Cette confédération rassemble plus de 800 entreprises (de moins de 250 salariés), et propose essentiellement un service d’animation de réseaux de dirigeants, elle les accompagne dans la formation, la communication…

Enfin, la fédération Groupama Vaucluse soutient également la Banque alimentaire de Vaucluse et les Restos du cœur, mais aussi l’association Solid’Agri, qui œuvre pour l’insertion par le travail de personnes handicapées. Elle a de nouveau participé à l’action Solidarité Madagascar. Les fonds récoltés contribuent à la construction d’écoles et à l’adduction d’eau. Elle s’est mobilisée collectivement le jour de la fête des mères pour la « Balade solidaire », dans le cadre des actions de la fondation Groupama pour la santé, qui apporte son concours à la lutte contre les maladies rares.

Cécile Poulain


OPA - Serv. publicsGroupama sinistre assurance