Élevage ovin : Les élèves de BTS et bac pro en visite dans le Vaucluse

Publié le 09 mars 2021

Sabine Lopez et Julien Bonnet, éleveurs à Lagarde-d’Apt, ont ouvert leur élevage afin de transmettre leur expérience à des jeunes en formation au lycée agricole de Carmejane. (© CG / CA 84)

Vendredi 5 février, deux classes de BTS ‘Productions animales’ et bac pro ‘Conduite et gestion des entreprises agricoles’ sont venues du lycée agricole de Carmejane, situé dans les Alpes-de-Hautes-Provence, pour visiter une exploitation ovine vauclusienne. Cette journée s’inscrit dans le cadre du programme national ‘Inn’ovin’, qui vise à faire connaître le métier d’éleveur ovin.

C’est au Gaec ‘La Sizampe’ à Lagarde-d’Apt, que Sabine Lopez et Julien Bonnet, tous deux associés, ont ouvert les portes de leurs bergeries. Ils sont éleveurs sélectionneurs et conduisent un troupeau de 500 brebis Préalpes en bio. L’élevage ovin viande est couplé avec la production de lavande en AOP ‘Huile essentielle lavande de Haute-Provence’.

Un premier atelier présentait l’itinéraire technique du troupeau et l’organisation du travail des éleveurs, à partir d’un calendrier circulaire géant. Au cours de ce premier atelier – animé en duo par Claire Guyon, conseillère ovine de la Chambre d’agriculture de Vaucluse, et Sabine Lopez –, les élèves ont pu apprécier l’alternance de données technico-économiques et témoignages sur le fonctionnement de l'exploitation au quotidien, lors de la présentation. Le second atelier intitulé ‘La génétique, c’est aussi pour les rustiques !’, était animé par le duo Claire Jouannaux, animatrice de l’OS Rose1, et Julien Bonnet. Il abordait les bases de la sélection génétique et la manière dont les performances en ferme sont traduites en données chiffrées (index). Autour des 15 béliers de l’exploitation issus de centres d’élevages, les élèves ont pu s’exercer à identifier les points clés à regarder avant l’achat d’un futur reproducteur. Un petit focus a également été fait sur les deux autres races locales allaitantes : la Mérinos d’Arles et la Mourerous.

La visite s’est terminée par une petite marche au milieu du parc de matériel de l’exploitation suivie d’un pique-nique champêtre, avec vue dégagée sur le Ventoux.

Claire Guyon, conseillère ovine à la Chambre d'agriculture de Vaucluse

(1) Organisme de sélection des races ovines du Sud-Est.


Autres productionsElevageOvin élève bts apprentissage