Conseil départemental : Dominique Santoni, première présidente du Vaucluse

Publié le 12 juillet 2021

L’assemblée départementale a élu Dominique Santoni à sa tête, faisant d’elle la première présidente du Vaucluse. (© Département de Vaucluse)

Au terme d’une longue séance d’installation en trois scrutins avec une majorité relative à 14 voix contre 12 (et 8 votes blancs), Dominique Santoni l’emporte finalement sur Jean-François Lovisolo. Elle succède à Maurice Chabert à la tête du département et sera la première présidente de l’histoire du Vaucluse.

Jeudi 1er juillet, les conseillers départementaux nouvellement élus par les Vauclusiens se sont retrouvés pour la traditionnelle séance d’installation de l’assemblée départementale. Au cours de celle-ci s’est déroulée l’élection du successeur de Maurice Chabert. Un nouveau président qui, à l’issue d’un match en trois sets, s’est avéré être une présidente. Dominique Santoni – jusqu’ici vice-présidente déléguée à l’éducation, aux sports, à la vie associative et aux transports et conseillère pour le canton d’Apt – a été élue à la majorité relative avec 14 voix contre 12 pour son opposant, Jean-François Lovisolo (conseiller pour le canton de Pertuis).

Elle sera la première femme à siéger en tant que présidente du Vaucluse. "Être la première signifie, à mes yeux, ouvrir la voie… Une voie dans laquelle les jeunes filles et les femmes qui – demain – souhaiteraient s’engager dans la vie publique, n’hésiteraient pas, n’hésiteraient plus à le faire", a-t-elle exprimé avec émotion.

Tracer un chemin dans la continuité

Consciente que son élection ne tient qu’à une majorité relative, reflet du choix des électeurs dont bon nombre ont boudé les urnes les dimanches 20 et 27 juin, elle souhaite mener une politique de consensus et sans idéologie partisane, préférant se focaliser sur des objectifs clairs et affichés. "Au cours du précédent mandat, c’est avec la même majorité relative que nous avons réussi à travailler et à diriger l’exécutif sans jamais bloquer l’institution", rappelle Dominique Santoni. Dans son discours d’investiture, la nouvelle présidente prône la continuité, tablant sur des sujets importants déjà lancés : moderniser et sécuriser les collèges, poursuivre le déploiement de la fibre, renforcer l’attractivité économique et créer de l’emploi… Une continuité qui réaffirme la poursuite du projet de la LEO, dont le lancement de la phase 2 avait été acté en mai1. "Nous continuerons à soutenir nos agriculteurs, nos viticulteurs et à promouvoir les circuits courts. […] Nous travaillerons à la relance d’un tourisme raisonné, à la préservation de notre patrimoine, de notre environnement et au soutien à nos acteurs culturels", a-t-elle toutefois réaffirmé avec force.

Huit vice-présidents ont également pris leurs fonctions : Thierry Lagneau, Corinne Testud-Robert, Elisabeth Amoros, Suzanne Bouchet, Pierre Gonzalvez, Patrick Merle, Christelle Jablonski-Castanier et Christian Mounier. Ce dernier restera-t-il délégué à l’agriculture ? La réponse lors de la seconde séance d’installation qui établira les différentes délégations et représentations, le 23 juillet prochain.

Manon Lallemand


OPA - Serv. publicsConseil départemental vaucluse santoni élection