Chambre d’agriculture : La nouvelle mandature est lancée !

Publié le 01 mars 2019

Les 33 membres de la session de la Chambre d’agriculture de Vaucluse ont été installés vendredi dernier.

La session d’installation de la Chambre d’agriculture s’est déroulée vendredi 22 février dernier. André Bernard a été élu à la majorité, avec 22 voix, lors de la session présidée par le préfet, Bertrand Gaume, en présence de Maurice Chabert, président du Conseil départemental.

Pas de surprise vendredi dernier : André Bernard a été réélu à la présidence de la Chambre d’agriculture à la majorité. Il sera secondé dans ses fonctions par quatre vice-présidents : Sophie Vache, 1ère vice-présidente, Georgia Lambertin, André Serri et Christian Gely. Brigitte Amourdedieu est la secrétaire générale et six secrétaire-généraux adjoints complètent le bureau, dont le benjamin de l’équipe, le président de JA Vaucluse, Clément Roux.  Il est l’un des nouveaux venus avec Jean-François Cartoux et Magali Malavard (élus), ou bien encore Michel Brès et Joël Bouscarle, tous deux vignerons et membres invités du nouveau bureau. Sur les 18 membres du collège 1, 15 sont issus de la liste FDSEA-JA, sortie en tête lors des élections de janvier, la Confédération paysanne – représentée par Laurent Théron et Hélène Bertrand – emportant deux sièges, tandis que le Modef et la Coordination rurale complètent les membres de la session avec un siège chacun, représenté respectivement par Gilles Bernard et Michel Liens.

Pour rappel, le bureau compte 19 membres – 12 élus et 7 membres invités – sur les 34 membres composant la session. Tous se réuniront trois fois par an en présence des représentants de l'État (préfet, directeur des territoires et directeur des finances publiques). La prochaine session se déroulera le 15 avril.

Croiser territoires et économie.

« Il faut continuer à porter et croiser cette vision de filières économiques et de territoires », notait le président lors de la session statutaire qui se déroulait dans l’après-midi, en présence de Maurice Chabert, président du Conseil départemental, et du préfet. « Il faut continuer à dire haut et fort qu’en Vaucluse, la taille des exploitations est trois fois supérieure à la moyenne nationale, que le chiffre d’affaires par hectare est aussi trois fois plus élevé, et que l’emploi est 4,5 fois supérieur dans notre département par rapport à la moyenne nationale. En clair, sur un hectare, les exploitations vauclusiennes génèrent plus de chiffre d’affaires et plus d’emploi. C’est important de le rappeler quand on aborde, notamment, les questions de foncier agricole. »

Pour lancer cette nouvelle mandature, un bref rappel du fonctionnement et des missions de l’institution Chambre d’agriculture et du réseau régional et national a été fait par le directeur, Pascal Lenne. Puis, le bureau a adopté le compte financier 2018 à la majorité. Au 31 décembre 2018, l’institution Chambre d’agriculture disposait de 102 jours de fonds de roulement, une situation stable depuis trois ans. « Les deux premières années de la précédente mandature, le résultat était déficitaire en raison de reports d’opération, de non réalisation et de retards d’attribution de subvention. Sans oublier bien évidemment le prélèvement de l’État de quelque 650 000 euros en 2015, soit 10% de notre budget. Mais dès 2015, nous avons retrouvé un résultat positif, grâce aux efforts de tous : élus, collaborateurs, partenaires… », rappelait André Bernard. « Aujourd’hui, nous avons devant nous un chantier majeur qui est celui de préserver des recettes, tout en étant imaginatif sur les pistes à explorer, afin de préserver les prestations proposées au bénéfice de tous les agriculteurs du département, à des prix raisonnables. Mais il faut bien être conscients que ces prestations sont, elles aussi, sur un marché concurrentiel. C’est donc un savant équilibre à trouver et j’espère que nous poursuivrons dans la lancée du précédent mandat, tout en ayant toujours l’écoute des collectivités. Car la Chambre se substitue de plus en plus à l’État et aux collectivités, sans pour autant avoir les recettes correspondant à ces services qui nous sont transférés. Les Chambres n’auront, demain, pas plus de moyens, et pourtant, on va les charger de nouvelles missions. Nous avons donc du pain sur la planche, nous avons aussi des nouvelles solutions à trouver et il faudra être imaginatif », résumait André Bernard.

Quelques points d’actu.

Présent lors des travaux, Maurice Chabert a expliqué que la question de la perte de la compétence générale « qui permettait d’aider l’agriculture notamment », avait été posée au président de la République, lors d’une rencontre entre l’Élysée et les maires de France et les présidents de collectivités, le 21 février. « Nous avons alerté une fois de plus sur la gravité de ne plus pouvoir intervenir pour soutenir les filières au niveau économique. Mais si demain, la loi Notre est modifiée et nous offre l’opportunité d’aider l’agriculture à nouveau, nous le ferons, car nous demandons une stabilité dans la continuité territoriale, avec la Région », notait-il, profitant de l’occasion pour rappeler l’initiative portée par le Département avec ‘JobVaucluse’.

Puis, Anick Baille, directrice de la DDT, a fait un point d’actualité sur les dossiers calamités agricoles cerisier, fourrager et lavande : « Sur cerisier, nous sommes en train de traiter les dossiers. Une trentaine de dossiers vont recevoir un acompte début mars, sachant que nous lancerons dans la foulée la procédure d’appel des fonds complémentaires. Sur fourrage, 31 dossiers ont été déposés, la moitié est recevable et recevra les fonds, là aussi début mars. Enfin, sur lavande, les instructions sont en cours ».

Céline Zambujo

(1) Lire le Vaucluse Agricole du 22 février, page 9 à 11.

 

 

 

Le bureau de la Chambre d’agriculture de Vaucluse pour la nouvelle mandature 2019-2025

  • Président : André Bernard.
  • 1ère vice-présidente : Sophie Vache.
  • Vice-président : Georgia Lambertin, André Serri, Christian Gely.
  • Secrétaire générale : Brigitte Amourdedieu.
  • Secrétaire générale adjoint : Clément Roux, Nicolas Granget, Robert Delaye, Jean-Louis Canto, Jean-François Cartoux, Magali Malavard.
  • Membres invités : Marie-Claude Salignon, Christophe Charransol, Marilyne Gallet, Thierry Vaute, Michel Brès, Julien Bonnet, Joël Bouscarle.

 


OPA - Serv. publicsCA 84 élection session André Bernard