Carton plein pour la fête des terroirs

Publié le 20 juin 2022

Terroirs en fête, ce grand marché a rassemblé le week-end dernier les produits 100 % locaux du terroir de 155 producteurs, sur quatre hectares pour une 5e édition pleinement réussie. (© FP)

L’appel de la nature est décidément irrésistible. Malgré un soleil de plomb, le flot des amoureux du terroir vauclusien a envahi le parc de l’Arbousière à Châteauneuf-de-Gadagne, devenu la vitrine du savoir-faire et de l’excellence du monde agricole et artisanal, l’espace d’un week-end.

Surprise?! Plantés dans le parc, des tipis géants renouvellent avec bonheur la présentation des organismes institutionnels, tandis que les étals traditionnels accueillent sous les ombrages producteurs, artisans et éleveurs avec, cette année, une ferme pédagogique fantastique (150 animaux) placée au milieu de la fête. Clairement, Terroirs en fête a mis le cap sur la sensibilisation de la jeunesse?!

Cette année, les enfants, comme les parents, sont gâtés avec 30 animations et ateliers et un grand jeu de piste qui cartonne. Ainsi, au fil des questions, tout ce petit monde passe de stand en stand, pour collecter de précieuses informations. Face à eux, des artisans qui dialoguent et informent, à l’image de Thierry Despeisse, le président de la Confédération nationale du groupement des artisans boulangers et pâtissiers de Vaucluse : “Le but de notre présence, c’est justement de faire connaître notre métier. Cette année, on a fait la totale en faisant venir le pétrin, les chambres de fermentation, le four… et nous vendons notre production sur place, avec une farine de tradition française qui vient de L’Isle-sur-la-Sorgue, récoltée par les élèves du lycée agricole de La Ricarde qui emblavent et récoltent, puis amènent au Moulin Giral, à Orange, qui produit la farine”.

Gloire au terroir?!

Si le public a répondu présent, les personnalités aussi, surtout à la veille des élections législatives… L’aréopage d’élus de tous bords, professionnels et politiques confondus, a entamé le samedi, vers 17 heures, le grand tour des stands, avec arrêt à toutes les gares. Un vrai omnibus à la gloire du terroir. Station prolongée au stand des Disciples d’Escoffier, où la présidente du Conseil départemental, Dominique Santoni, et son “prime minister”, Christian Mounier, vice-président chargé de l’agriculture, ont été accueillis dans la confrérie. Puis, la visite se poursuit, sous l’accompagnement de la présidente de la Chambre d’agriculture, Georgia Lambertin, la présidente des jeunes agriculteurs, Audrey Piazza, le président de la Chambre régionale d’agriculture, André Bernard, et bien d’autres.
Au quartier des productions vinicoles, on remarque le stand du Domaine Dames de Lune, créé en 2014 et composé de vigneronnes de mère en fille, exploitant quatre hectares de vignes en Haute valeur environnementale, pour la première fois à Terroirs en fête : “C’est hyper bien organisé dans un lieu fantastique”. La balade se poursuit de domaines en domaines. À leurs côtés, les fruits et légumes sont fringants, colorés, frais, rafraîchissants sur les étals du marché de Petit Palais, de La Finca ou sur la camionnette du ‘Panier de la comtesse’. La figue de Caromb s’offre aux jardiniers, avec des plants prêts à planter des pépinières Brusset, et même des pots de confiture ou chutney de figues. C’est la saison et donc on grappille, plus loin, les cerises des Coteaux du Ventoux ou des Monts de Venasque, on respire les senteurs de lavande de La Pantarine de Sault, les confitures de Ruchofruit, les miels de lavande… Un bonheur de senteurs et de saveurs. Comment résister??

“Vous avez le pouvoir de nous aider?!

Christian Mounier liste les actions du Conseil départemental qui soutient les agriculteurs, et met en œuvre un programme alimentaire territorial à vocation sociale et éducative. Il rappelle l’importance de l’irrigation de Haut Vaucluse et brosse un tableau complet des projets passant des problèmes de la drosophile des cerisiers, à la loi Zéro artificialisation nette et les friches. La présidente Santoni se fait lyrique et vante la Vaucluse, avec “ses grands crus, ses appellations qui fleurent la Provence, ses senteurs plein les narines, ses couleurs plein les yeux, ses images de carte postale et des papilles en éveil”.

Georgia Lambertin s’adresse directement aux visiteurs, et leur explique la magie de la nature, puis rend hommage aux acteurs du jour : “Nous avons souhaité cette année honorer nos jeunes agriculteurs, plein d’énergie, de courage pour faire ce métier aujourd’hui. Venez sous notre chapiteau les rencontrer et régaler vos papilles avec le réseau ‘Bienvenue à la ferme’. Je remercie André Serri, son président, car c’est le réseau des agriculteurs où vous pouvez découvrir l’agriculture vauclusienne sous différentes facettes. Je n’oublie pas le Comité de promotion, présidé par Christian Gély”. S’adressant aux visiteurs, elle lance enfin : “Nous avons besoin de vous, et vous avez le pouvoir de nous aider”.

Francis Pabst, CLP


OPA - Serv. publicsTerroirs fête châteauneuf circuit court festivité arbousière