AOC Cairanne : le cru a son foyer

Publié le 12 septembre 2022

L’inauguration de la Maison de Cairanne et de la Romanité a eu lieu le 2 septembre dernier, au cœur du village. (FP)

Malgré les orages annoncés, l’inauguration de la Maison du Cairanne et de la Romanité, en plein cœur du village de Cairanne, est passée heureusement entre les gouttes.

Ce vendredi 2 septembre à 18 heures, c’est en présence de la préfète, Violaine Démaret, du sous-préfet de Carpentras, Bernard Roudil, de la présidente du Conseil départemental, Dominique Santoni, du président de l’appellation, Laurent Brusset, sans oublier les sénateurs, députés, maires et villageois que le maire, Roger Rossin,
a ouvert les festivités : “Les vins de Cairanne – et les vignerons qui les élaborent avec passion – se devaient d’avoir un lieu dédié à la promotion et au rayonnement, au service de l’excellence des vins de notre appellation. Cette réalisation concrétise l’aboutissement d’un projet de territoire, mené par la commune de Cairanne et le Syndicat des vignerons, en partenariat avec l’État et le Conseil départemental de Vaucluse”.

Le maire n’oublie pas de saluer la mémoire de Gérard Pierrefeu, “qui a relancé, avec d’autres, il y a bientôt trente ans, le Ban des vendanges du Rocher des Doms à Avignon”. Mais aussi le travail accompli par Laurent Brusset et les anciens présidents, Marcel Roche et Denis Alary. Le tout en remerciant l’État et le Département pour leur participation financière – rachat de l’immeuble à la famille Brichet et travaux d’aménagement – avec un soutien respectif de 120 000 € et 80 600 €. Au final, le projet frôle le demi-million d’euros, financé sans emprunt, et qui a pu aboutir grâce au travail du jeune architecte du village, Simon Berthet-Rayne, dont le maire a souligné l’engagement.

Mise en place d’une plateforme ingénierie

Non content d’être désormais la maison de l’appellation, ce nouvel ouvrage est aussi un ‘Musée de la Romanité’. Le fruit de l’histoire locale et de l’attachement sentimental d’une famille à son village. En effet, “Roland Gap, vigneron cairannais, a légué à la municipalité (la collection Gap) tous les objets et vestiges romains que ses aïeux et lui-même ont retrouvés dans leurs parcelles de vignes pendant plus de cent ans, parcelles où était édifiée, voilà 2 000 ans, une villa Romaine”, rappelle le maire.

Après l’accession en cru de notre appellation, en juin 2016, nous sommes fiers d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre AOC par la réalisation de la maison du Cairanne, d’une superficie de 200 m², au cœur de notre village”, poursuit Laurent Brusset, qui détaille : “Le caveau du Cairanne a ouvert ses portes le 1er juin dernier. Depuis, presque mille visiteurs ont déjà franchi le seuil de cette maison. Elle regroupe, à l’étage, une salle de dégustation, une salle de réunion et des bureaux ; au rez-de-chaussée, un caveau de vente propose plus de 80 références de cairanne produites par 40 domaines et caves. On y trouve également le musée de la Romanité, un bureau et une salle de stockage”.

Saluant la démarche collective, la présidente du Conseil départemental félicite les acteurs de cette réalisation : “Vous avez eu mille fois raison de dédier cet espace au vin pour valoriser l’appellation cru de Cairanne”, et annonce la mise en place, pour cet automne, “de la plateforme Vaucluse ingénierie pour aider chaque commune dans la construction de projets et la recherche de financements”.

La préfète, Violaine Démaret, proche et empathique, sourit en relatant son arrivée en Vaucluse, “placée sous le sceau de Bacchus, avec le Ban des vendanges à Avignon il y a une semaine puis maintenant à Cairanne. Ces hasards du calendrier ont pour moi beaucoup de saveur(s)”. Puis souligne : “Cette réalisation (dont la subvention a été accordée par son prédécesseur, Bertrand Gaume, ndlr) matérialise une ambition, un travail collectif au service du territoire. Le Vaucluse a beaucoup d’atouts, les vins en sont un élément puissant”.

Après la visite, tous se retrouvent sur la place du village pour un buffet sympathique, arrosé de cairanne blanc et rouge, au son d’une joyeuse fanfare.

Francis Pabst, CLP


ViticultureCôtes du Rhône, villages et crusAOC Cairanne cru maison romanité