Distinction : Le Mérite de Georgia

Publié le 09 janvier 2019

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, est venue en personne pour remettre à Georgia Lambertin cette récompense, en présence du sous-préfet, d’André Bernard, président de la Chambre d’agriculture, et de Daniel Carles, président du conseil d’admi

La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a remis, fin 2018, la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mérite agricole à Georgia Lambertin, vice-présidente de la Chambre d’agriculture de Vaucluse.

Dans la petite salle du conseil d’administration du lycée agricole Louis Giraud, à Carpentras Serres, se presse une grande partie des personnalités du monde agricole vauclusien. Beaucoup d’élus – tels qu’André Bernard, président de la Chambre d’agriculture, Sophie Vache, présidente de la FDSEA 84, Bénédicte Martin, présidente de la commission agricole du Conseil régional, Christian Mounier, président de la commission agricole du Conseil départemental, Max Raspail, membre de la même commission, mais aussi de techniciens de la Chambre d’agriculture, du Conseil général, du Groupe de développement agricole Ventoux, ainsi que les responsables des diverses Sica et autres organisations de producteurs – sont présents, sans oublier les hôtes : Daniel Carles, pour le conseil d’administration du lycée agricole, et Hassan Samr, son nouveau directeur.

Certains, peut-être, sont là par sens des conventions sociales. Mais à écouter les conversations, à voir les sourires sur les visages, ils sont fort nombreux à être venus pour assister à une petite cérémonie par laquelle l’État français va signifier sa reconnaissance à une personne qu’ils connaissent et respectent tous : Georgia Lambertin.

Au service d’un monde agricole en profonde mutation.

Le timing est un peu bousculé : en effet, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, qui est venue en personne pour remettre à Georgia Lambertin cette récompense. Or, venue du Var, elle est fortement ralentie dans son trajet jusqu’à Carpentras par les blocages des gilets jaunes. Qu’importe : Georgia, soucieuse du bien-être de chacun, invite les invités à profiter du beau buffet. Et elle retourne dans le hall, pour accueillir chacun des visiteurs.

Finalement, tout rentre dans l’ordre : la présidente de la FNSEA arrive, le sourire aux lèvres, habillé d’une splendide veste jaune… « qui ne véhicule aucun message politique », assure-t-elle. Et c’est alors que démarre une étonnante séquence : une remise de médaille – qui plus est, la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mérite – qui n’a été, à aucun moment, ennuyeuse, hypocrite ou fade. Daniel Carles, président du conseil d’administration du lycée agricole Louis Giraud, ouvre le bal, avant de passer la parole à André Bernard, lequel évoque le compagnonnage qu’il mène avec sa vice-présidente, au service d’un monde agricole en profonde mutation. Les yeux de Georgia Lambertin commencent à briller.

Puis vient le tour de Christiane Lambert qui détaille d’entrée de jeu sa proximité avec la vice-présidente de la Chambre d’agriculture de Vaucluse : « Lambert, Lambertin… Comment voulez-vous qu’on ne soit pas proches ? ». En quelques traits, la présidente de la FNSEA dresse le portrait de la récipiendaire, son parcours de vie, ses réussites professionnelles comme les épreuves qu’elle a vécue. Mais surtout, elle évoque sa positivité, sa manière de sourire face à chaque combat, avant de conclure : « Georgia, tu as su remplacer l’agri-bashing par l’agri-acting ».

Cette fois, les yeux de Georgia brillent vivement. Et lorsque ses enfants, et son petit-fils, viennent la rejoindre à la tribune, au côté de Christiane Lambert et d’André Bernard, un vrai tonnerre d’applaudissement vient conclure cette belle, et sincère, cérémonie.

Pierre Nicolas, CLP


OPA - Serv. publicsLambertin chevalier mérite agricole lambert