Avignon : Quand le clos du palais retrouve ses ceps

Publié le 13 avril 2018

Le clos du palais des Papes, vitrine de l'appellation, vient de recevoir ses nouveaux plants.

C’était la fête au clos du palais des Papes samedi dernier pour célébrer la replantation du seul vignoble AOC intra-muros. Les compagnons des Côtes du Rhône ont planté, chanté, trinqué dans la liesse à la première cuvée, attendue à l’horizon 2021 !

Le clos du palais des Papes, belvédère accroché au Rocher des Doms, surplombant le Rhône et le pont Saint-Bénézet, vient de retrouver, sur ses 900 m², les 554 pieds de vigne qui donneront, dans trois ans, la très rare cuvée de la ‘Vigne du palais des Papes’ (150 bouteilles). Comme ses illustres devancières, elle sera vendue aux enchères au profit d’une œuvre caritative.

Et cette fois, il faut espérer que l’opération est lancée pour des décennies ! En effet, l’histoire de cette vigne a quelque peu été chahutée ces dernières années. Car cette vigne, implantée dans la capitale des Côtes du Rhône, a déjà trôné fièrement au-dessus du Petit Palais : « Dès 1997, l’adjoint au maire, Michel Chirinian, nous a proposé cet endroit », se souvient Jacques Faure, compagnon fondateur, président de la vigne du Clos des Papes et vigneron à Jonquerettes : « Mais ce n’était pas un terrain classé en AOC. Heureusement, malgré les difficultés administratives, l’INAO a compris toute de suite l’importance du projet et a procédé rapidement au classement ».

Infiltrations & arrachages

Après quelques beaux millésimes, tout allait dans le meilleur des mondes… Lorsque des infiltrations sont apparues dans la salle Jeanne Laurent, placée juste au-dessous de la vigne. Conséquences : il a fallu procéder à l’arrachage total des plants pour colmater les fuites. Deux ans plus tard, en mars 2015, les Compagnons des Côtes du Rhône – dont la mission est l’entretien de la vigne – procèdent à la première replantation : « Quelques rangées étaient déjà plantées lorsque des fuites sont à nouveau apparues ». Rebelote : nouvel arrachage et nouveaux travaux jusqu’à ce ce 7 avril 2018 : Cécile Helle, maire d’Avignon, a mis la main à la réinstallation des 12 cépages emblématiques de l’appellation (sur les 14 qu’elle comprend), offerts par les pépinières Guillaume d’Aubignan, dans une cérémonie festive.

Pendant que la musique joyeuse du groupe ‘Les astres aux notes’ attire les touristes et réjouit les cœurs, tous admirent en même temps le pas décidé du cheval se faufilant entre les plants, tirant une charrue légère, tout en dégustant un buffet arrosé des fleurons de l’appellation.

Dans les semaines à venir, le clos va s’embellir, raconte encore Jacques Faure : « Nous allons matérialiser un chemin qui va circuler entre les cépages pour la transformer en vigne pédagogique. Elle pourra se visiter lors de journées portes ouvertes. Et puis nous planterons aussi des rosiers au bout de chaque rangée. Le clos redeviendra alors une exceptionnelle vitrine qui doit servir l’appellation tout entière, des Côtes du Rhône septentrionaux jusqu’aux méridionaux ».

Francis Pabst, CLP


ViticultureClos palais vigne côtes du rhône avignon